Olympiques: un phénomène rare se produit

Le capitaine des Olympiques, Alexandre Carrier.... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Le capitaine des Olympiques, Alexandre Carrier.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Benoît Groulx devait se pincer pour s'assurer qu'il ne rêvait pas à la veille du prochain voyage de son équipe à Shawinigan vendredi.

Son capitaine, Alexandre Carrier, est prêt à effectuer un retour au jeu après avoir raté les cinq derniers matches en raison d'une blessure à l'épaule. Le vétéran Joey Richard est également apte à reprendre du service. Marc-Olivier Crevier-Morin a écoulé sa suspension de deux parties. Pour la première fois depuis des années, son infirmerie est vide.

Novembre 2012, 2013 et 2014 n'avaient pas été tendres envers ses joueurs. Il y a déjà eu jusqu'à 10 patineurs à l'infirmerie pendant le «mois des morts». Vendredi soir, à Shawinigan, Groulx pourra aller à la guerre avec un régiment complet. «J'en suis ravi. Ça fait très longtemps que nous n'avons pas eu une formation en santé à ce temps-ci de l'année. Ça va nous permettre d'asseoir nos joueurs dans les bonnes chaises. Il y aura de la compétition interne, ce qui est très bon pour l'équipe. Ça force les joueurs à se dépasser», a souligné Benoît Groulx.

En santé, l'entraîneur aura 24 joueurs à sa disposition. Quatre joueurs seront donc rayés de l'alignement contre la deuxième meilleure équipe du classement général de la LHJMQ vendredi. Pendant ce temps, les Cataractes (18-5-1) seront privés d'un élément clé. Anthony Beauvillier est suspendu.

Les Gatinois (14-8-2) ont terminé une vilaine séquence de neuf matches en 16 jours samedi soir dernier et selon Groulx, il était temps que ses joueurs prennent du repos. «Toutes les équipes doivent passer au travers de pareilles séquences durant la saison. Nous appréhendions cette séquence. Nous avions bien commencé avec une fiche de 5-1-1, mais nous avons perdu les deux dernières alors qu'il ne nous restait plus rien dans le corps. Nos joueurs ont récupéré cette semaine. Pas seulement sur le plan physique, mais le plan mental. Il y a eu beaucoup de voyages dans tout ça. Nous avons joué notre dernier match à domicile après être rentrés à trois heures du matin pour affronter un club qui n'avait pas joué la veille. Ç'a été pénible», a ajouté Groulx.

Avant les transactions

Ce dernier aborde maintenant les 10 derniers matches avant la pause de Noël comme une tranche importante afin de positionner son club pour la période des transactions. «J'ai hâte de voir où nous allons nous situer au 18 décembre. Des défis intéressants sont à l'horizon. Il y aura des matches à notre portée. Je sens que nos leaders veulent prendre les choses en main, qu'ils sont sérieux et qu'ils savent que la victoire ou la défaite se joue sur peu de choses.»

Les Gatinois ont pratiqué toute la semaine sans l'attaquant Yakov Trenine, qui a pris part aux deux matches de la Série Canada-Russie. Même s'il était à Halifax jeudi soir, il devait être de retour à temps pour le duel contre les Cataractes vendredi.

Gagnant à son premier match en carrière dans son patelin de Shawinigan, le gardien Mathieu Bellemare aura un autre départ parmi les siens. La recrue de 17 ans avait obtenu la première étoile dans une victoire de 3-1 au Centre Gervais Auto le 8 novembre dernier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer