En panne à Sherbrooke

Le gardien Bo Taylor... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Le gardien Bo Taylor

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les Olympiques de Gatineau ont été incapables de freiner la série de succès du Phoenix de Sherbrooke vendredi soir au Palais des Sports Léopold-Drolet, s'avouant vaincus 5-2.

Les Sherbrookois sont ainsi demeurés invaincus à leurs neuf dernières sorties (6-0-1-2), eux qui ont pris les devants 4-0 dans le match avant qu'une tentative de remontée des hommes de Benoît Groulx ne s'essouffle.

Le gardien Bo Taylor a accordé deux buts chacun à Kevin Gilbert et Guillaume Gauthier avant que Gabriel Bilodeau et Vitalii Abramov ne marquent à 64 secondes d'intervalle en milieu de troisième période. La remontée s'est arrêtée là et Jack Kilgour a ajouté un but dans un filet désert en fin de rencontre.

Les visiteurs se sont vus refuser un but avec environ deux minutes à faire dans la rencontre, l'arbitre ayant sifflé parce qu'il avait jugé que le filet avait été délogé de ses amarres avant que la rondelle ne franchisse la ligne des buts.

«La vidéo montre clairement que ce n'était pas le cas. On aurait aimé que le jeu fasse l'objet d'une révision vidéo, mais l'arbitre a refusé. C'est la décision qu'il a pris et on n'a pas le choix de vivre avec, a commenté l'entraîneur-chef Benoît Groulx après le match. Au milieu d'une séquence de neuf parties en 15 jours, nous n'avions pas beaucoup de jambes, mais j'ai aimé le fait qu'on ait montré du caractère en troisième période, on n'a jamais abandonné.»

Les Olympiques ont dû se débrouiller sans les services du vétéran défenseur Marc-Olivier Crevier-Morin, suspendu pour deux parties en raison d'un coup illégal à la tête du Gatinois Yvan Mongo, lors du match de mercredi contre l'Armada de Blainville-Boisbriand. Pour le remplacer, les Olympiques ont rappelé Marc-Olivier Duquette de son équipe midget AAA et il s'est bien débrouillé, selon Groulx.

Taylor a fait face à 28 lancers devant la cage gatinoise, tandis que son vis-à-vis Mark Fitzpatrick en a reçu 25.

Gatineau (14-7-1-1) sera de retour au centre Robert-Guertin samedi après-midi (16 h) pour accueillir les Tigres de Victoriaville, qui étaient inactifs vendredi soir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer