Les Olympiques au son de la cloche

Les Olympiques de Gatineau ont battu l'Armada de...

Agrandir

Les Olympiques de Gatineau ont battu l'Armada de Blainville-Boisbriand en prolongation mercredi soir.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La prolongation à trois contre trois a eu l'avantage de faire oublier un match somnifère au centre Robert-Guertin mercredi soir.

Chacune à son tour, les deux équipes ont monté la patinoire pour menacer l'adversaire, mais comme dans les films d'Hollywood, c'est l'équipe locale qui a fini par arracher la victoire quand Alex Breton a converti une passe de Yakov Trenine alors qu'il ne restait que 0,1 seconde à écouler au tableau!

Le but du défenseur a permis aux Olympiques de Gatineau (14-6-1) de triompher de l'Armada de Blainville-Boisbriand par la marque de 2 à 1. C'est la quatrième victoire consécutive des Gatinois face à l'Armada (8-12-3) cette saison. Dans ses quatre gains, le gardien Mathieu Bellemare n'a concédé que trois buts aux hommes de Joël Bouchard.

Ceux-ci avaient pris les devants 1-0 en première période grâce au premier but de la saison du Gatinois Yvan Mongo. L'ancien capitaine de l'Intrépide de Gatineau a mis 17 matches avant de briser la glace dans la LHJMQ cette saison. Il était bien content de le faire à la maison. C'était d'ailleurs son premier but en carrière au centre Robert-Guertin pendant la saison régulière. Son dernier but au «Vieux Bob» remontait aux matches préparatoires en 2013 quand il avait 16 ans.

«Ce but enlève un poids sur mes épaules. J'ai raté le début de saison en raison d'une blessure et ça n'a pas été facile à mon retour au jeu. Puis, quand j'ai commencé à bien jouer, je n'étais pas capable d'acheter un but. Ce but n'était pas le plus beau (une déviation), mais il va faire du bien pareil», a dit le vétéran de 18 ans après la défaite crève-coeur des siens.

Les locaux ont dû attendre à leur quatrième avantage numérique du match en troisième période afin de placer une rondelle derrière le gardien Samuel Montembeault. Ancien de l'Armada, Élie Bérubé a créé l'égalité 1-1 avec son troisième but en autant de rencontres depuis la blessure du capitaine Alexandre Carrier.

«J'ai souvent des points quand je joue contre mon ancienne équipe. Ça demeure des matches spéciaux où je me prépare adéquatement même si ça devient de moins en moins stressant de l'affronter. Mon but représente bien le match. La rondelle est passée entre trois ou quatre paires de patins pour faire son chemin dans le filet. La rondelle a passé la soirée à sautiller»

L'Armada a eu toutes les chances de reprendre les devants quand les Gatinois ont écopé de quatre pénalités consécutives à partir de la moitié de la troisième période, mais les équipiers de Benoît Groulx ont résisté à tous les assauts.

Ce duel allait se classer dans la catégorie des matches à oublier après 60 minutes, mais la prolongation a alimenté les «oh» et les «ah» parmi les 1792 spectateurs. Il y a eu de l'action à revendre jusqu'à la montée tardive de Trenine, entré en territoire ennemi avec 3,5 secondes à faire. Il a pris le temps de passer à Breton devant le filet de Montembeault et le défenseur a juste eu le temps de prendre son tir avant le son de la sirène et de la foule en extase.

L'entraîneur Benoît Groulx s'estimait chanceux de mettre deux points en banque dans un match où son équipe a peiné pendant de longues séquences.

«Ç'a été un match très difficile pour nous. L'Armada a travaillé fort. Elle a été solide défensivement. Nous n'avions pas d'énergie. Il fallait trouver une façon de gagner quand même. L'avantage numérique nous a permis d'égaler la rencontre et notre désavantage numérique a été exceptionnel en fin de match. Notre gardien a été notre meilleur joueur dans cette facette. Ça nous a permis de gagner. Ce n'était pas un grand match, mais la fin a été spectaculaire.»

La fin pour Veilleux

Vétéran de 20 ans, Tommy Veilleux a quitté les Olympiques mercredi matin. Insatisfait de son sort avec l'équipe, il a préféré se joindre à l'équipe de son frère Steven chez les Cobras de Terrebonne de la Ligue junior AAA du Québec en attendant une transaction. Reconnu pour son style de jeu physique, il avait récolté sept points en 17 matches.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer