Victorieux deux fois en deux jours

Les Olympiques de Gatineau ont battu les Voltigeurs... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Les Olympiques de Gatineau ont battu les Voltigeurs de Drummondville 6 à 3 samedi.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dans sa jeunesse, Mathieu Bellemare rêvait de porter l'uniforme des Cataractes de Shawinigan.

Le Shawiniganais de 17 ans a réalisé une partie de son souhait quand il a été repêché par les «Cats» en 2014, mais il n'a jamais eu l'occasion de disputer un match au Centre Gervais Auto avant d'être échangé aux Olympiques de Gatineau au début de la présente saison. Bellemare n'aurait pas pu demander un meilleur scénario à sa première sortie devant parents et amis dimanche après-midi.

Giovanni Fiore a été le seul à tromper sa vigilance et il a réalisé 27 arrêts pour décrocher la première étoile dans une victoire de 3-1 des Olympiques sur les puissants Cataractes devant plus de 3100 spectateurs. Les Gatinois (13-6-2) mettaient ainsi fin à une série de sept victoires consécutives de club de la Mauricie (18-4-0).

Yakov Trenine, Vitalii Abramov et Élie Bérubé ont compté dans un deuxième match de suite pour permettre aux Olympiques de terminer leur semaine avec une récolte de cinq points sur une possibilité de six. Samedi, les hommes de Benoît Groulx avaient disposé des Voltigeurs de Drummondville au compte de 6-3 au centre Robert-Guertin. À part le trio de Trenine, Abramov et Bérubé, Vincent Milot-Ouellet avait compté deux buts et Jonathon Masters avait complété la marque dans cette autre victoire inscrite au dossier de Bellemare.

«Mathieu (Bellemare) a été vraiment solide. C'est une belle victoire d'équipe. Les Cataractes terminaient une séquence de quatre matches en six jours. Nous terminions une séquence de trois matches en quatre jours. J'ai beaucoup aimé le travail de nos défenseurs en fin de semaine», a indiqué Benoît Groulx.

Ce dernier avait rencontré son groupe de défenseurs quand Alexandre Carrier est tombé au combat afin de leur faire expliquer qu'il avait confiance en eux.

«Je leur ai dit que nous pensions avoir un groupe extrêmement solide à la ligne bleue et que même si nous avions un joueur en moins (Carrier), le temps était venu pour eux de montrer qu'ils pouvaient monter la garde. Je suis très satisfait de leur tenue en fin de semaine.»

Groulx a aimé la chimie de ses quatre trios dans les victoires contre Shawinigan et Drummondville. Il a aussi apprécié le travail de ses unités spéciales qui lui ont fourni quatre buts en deux matches. «Notre avantage numérique a trouvé son rythme cette semaine.»

Vincent Milot-Ouellet a pour sa part été blanchi dimanche, mais la recrue de 17 ans avait amassé trois points samedi contre les Voltigeurs. Le Drummondvillois, Alex Dostie, toujours à son mieux contre les Voltigeurs, avait aussi récolté trois points.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer