«Combo Thurso» au centre Robert-Guertin

Vendredi soir, la recrue Anthony Beauchamp disputera son... (Étienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Vendredi soir, la recrue Anthony Beauchamp disputera son premier match au «Vieux Bob» dans l'uniforme d'une équipe de la LHJMQ.

Étienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les amateurs de hockey junior de la région auront droit à un «combo Thurso» ce week-end au centre Robert-Guertin.

Vendredi soir, la recrue Anthony Beauchamp disputera son premier match au «Vieux Bob» dans l'uniforme d'une équipe de la LHJMQ. Dimanche, ce sera le vétéran Julien Pelletier qui sera en visite avec le Phoenix de Sherbrooke. Les deux hockeyeurs ont un lien de parenté. Leurs mères sont cousines.

Âgé de 16 ans, Anthony Beauchamp est une recrue dans le circuit Courteau, mais il avait quand même disputé 16 matches de la saison régulière et neuf autres parties des séries avec le Drakkar après l'élimination de l'Intrépide de Gatineau l'an dernier. N'empêche, il attend ce match à Guertin avec impatience.

«Quand j'étais petit, avant même de penser de jouer chez les professionnels, j'allais voir jouer Claude Giroux et je voulais jouer dans la LHJMQ à Guertin. Je vais vivre l'expérience à fond [vendredi]. Je ne m'imposerai pas de stress inutile même s'il s'agira d'une soirée spéciale, surtout qu'un de mes entraîneurs de l'an dernier, Roger Dejoie, est maintenant avec les Olympiques. J'aurai l'appui de mes parents et de mes amis. Je n'ai rien entendu sur la communauté de Thurso, mais elle est généralement nombreuse quand Julien Pelletier est là!»

Il faut dire qu'avant le premier passage de Julien Pelletier à Guertin en février 2014, les derniers Thursoliens à patiner dans la LHJMQ avaient été Marc Myre en 2006 et Mathieu Raby en 1995.

Deuxième plus jeune joueur du Drakkar cette saison, Beauchamp cherchera à inscrire son premier point de la saison. Il a compté deux buts lors de ses rappels de l'Intrépide l'an dernier. «Mon rôle n'est pas encore déterminé parce que nous formons une jeune équipe et l'entraîneur essaye plusieurs choses. Il tente de trouver une chimie. Nous sommes plusieurs à jouer ensemble pour la première fois, mais je suis un attaquant de puissance. Je dois avoir la pédale au fond. Ma vitesse va m'apporter de l'offensive.»

Le choix de sixième ronde du Drakkar en 2014 est loin de la maison sur la Côte-Nord, mais il apprécie chaque moment passé dans l'entourage du Drakkar. «Tout n'est pas nouveau parce que j'ai joué 25 matches ici l'an dernier. J'ai acquis de l'expérience et j'apprends un autre mode de vie. Nous sommes bien encadrés. J'ai une bonne famille de pension. Je me sens chez nous. Tout est en place pour me préparer à la dernière étape avant le repêchage de la LNH qui sera en 2017 pour moi.»

Anthony Beauchamp ne sera pas le seul joueur de la région dans l'uniforme du Drakkar vendredi soir. Défenseur de 20 ans originaire de Green Valley, Mathieu Desautels mène l'équipe avec quatre points.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer