Taylor obtient un premier départ

L'Ontarien Bo Taylor obtiendra son premier départ dans... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

L'Ontarien Bo Taylor obtiendra son premier départ dans la LHJMQ, vendredi, au centre Robert-Guertin.

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il a été patient. Il a attendu quatre matches pendant que Mathieu Bellemare était étincelant devant la cage des Olympiques. Vendredi soir, l'autre gardien recrue des Gatinois aura l'occasion de montrer son savoir-faire.

L'Ontarien Bo Taylor obtiendra son premier départ dans la LHJMQ au centre Robert-Guertin. Il aura la tâche de conserver le dossier intact des Olympiques (4-0-0) face au Drakkar de Baie-Comeau (0-3-0). Jeudi, l'ancien des Braves de Brockville se disait excité à l'idée d'enfin briser la glace.

«Mathieu (Bellemare) a été bon depuis le début de la saison. Je comprends l'entraîneur d'avoir poursuivi avec un gardien qui était hot. Je suis content d'avoir la chance de jouer, car je veux montrer que je peux faire un aussi bon travail devant le filet», a dit le gardien de 18 ans originaire de Windsor.

Du bout du banc, Taylor a remarqué que son équipe pratiquait un style de jeu hermétique depuis quatre matches. «C'est rassurant de savoir que je serai derrière une équipe qui joue bien défensivement.»

Pour Benoît Groulx, le moment était venu d'accorder un départ à son autre gardien même si Bellemare n'a rien fait pour «perdre» son filet après quatre matches où il n'a accordé que quatre buts.

«J'ai toujours pensé que la meilleure façon de commencer la carrière d'un gardien, c'était à la maison. Bo devait jouer dans le premier week-end, mais Mathieu avait tellement bien fait dans le premier match que nous sommes revenus avec lui. Le scénario s'est répété la fin de semaine dernière. Nous n'avons pas identifié un gardien numéro un. Nous avons jusqu'à Noël pour apprendre à connaître nos deux recrues. Je veux savoir comment ils jouent, comment ils rebondissent après une contre-performance et comment ils répondent aux défis.»

La rentrée d'Alain

Au cinquième match de la saison, il y aura un autre joueur qui fera ses débuts chez les Olympiques vendredi soir. Le vétéran Alexandre Alain, fraîchement revenu du camp des Ducks d'Anaheim, patinera sur un trio avec Alex Dostie et Tommy Veilleux.

«Son retour nous donnera un peu plus de profondeur même si nous n'avons toujours pas de nouvelles de Yakov Trenine (au camp des Predators de Nashville).»

Vitalii Abramov sera quant à lui entouré de Yan-Pavel Laplante et Joey Richard dans l'autre trio offensif des Olympiques. Première étoile du dernier match à Val-d'Or, le défenseur Jonathon Masters sera à nouveau réuni à Alexandre Landreville et Dylan Callaghan à l'attaque. Enfin, Matt Sartoris sera aussi muté à l'attaque vendredi soir et jouera aux côtés des recrues Jeffrey Durocher et Anthony Gagnon.

«Simon Messier n'a que 16 ans. C'est un défenseur qui a été utilisé en offensive depuis le début de l'année. Nous voulons l'évaluer à l'arrière», a indiqué Groulx.

Les visiteurs n'ont pas connu le meilleur début de saison. En reconstruction, le Drakkar s'est incliné à ses trois premiers duels et Benoît Groulx ne s'attend pas à ce que ses équipiers montrent des signes de relâchement face à un adversaire à sa portée ce soir.

«Si nous prenons Baie-Comeau à la légère après seulement quatre matches, ça dénoterait un grand manque de maturité de notre part. Notre équipe est plus affamée que ça.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer