Toujours parfaits

«Notre club a souffert en début de match,... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

«Notre club a souffert en début de match, mais notre gardien a bien fait pour nous remettre dans le coup», a signalé Benoît Groulx après la victoire des siens samedi soir.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Aux prises avec un manque d'effectifs à l'attaque à Val-d'Or samedi soir, Benoît Groulx a dû brasser ses cartes pour compléter le voyage des Olympiques de Gatineau en Abitibi.

Incapable de miser sur Jake Coughler, blessé à un genou vendredi à Rouyn-Noranda, l'entraîneur-chef gatinois a eu la main heureuse en mutant le défenseur Jonathon Masters sur un trio avec Alexandre Landreville et Dylan Callaghan. Cette nouvelle combinaison a fourni deux buts dans une victoire de 4-2 des Olympiques au centre Air Creebec.

Masters a été le premier à inscrire les Olympiques à la marque pour créer l'égalité de 1-1 en deuxième période et il a récolté une passe sur le but assommoir de Yan-Pavel Laplante, qui a donné une avance de 2-1 aux visiteurs à trois secondes de la fin de la période médiane. Dominants en troisième période, les Olympiques ont obtenu des buts de Tommy Veilleux et Dylan Callaghan pour infliger un premier revers en quatre matches aux Foreurs (3-1-0) cette saison. Forts de leurs quatre victoires, les Olympiques (4-0-0) prennent ainsi les commandes du premier rang de la division ouest.

«Jake Coughler a participé à la période de réchauffement, mais il n'était pas en mesure de jouer. Jonathon Masters avait été utilisé en attaque autant qu'en défense quand nous l'avons récupéré des Wolves de Sudbury l'an dernier. À l'époque, nous avions besoin d'aide en défense et c'est là qu'il a joué, mais il se débrouille bien attaque et il a formé un excellent trio avec Landreville et Callaghan. Reste à voir si nous allons répéter l'expérience», a signalé l'entraîneur après la victoire des siens samedi soir.

Avec seulement neuf attaquants naturels à sa disposition samedi, Benoît Groulx a aussi souligné le fort match de Yan-Pavel Laplante. «Val-d'Or a eu un départ canon. Notre club a souffert en début de match, mais notre gardien a bien fait pour nous remettre dans le coup en limitant l'écart à 1-0 pendant de longues minutes. Nous avons mieux patiné à partir de la deuxième période. Nous avons mis plus de pression sur l'adversaire. En fin de deuxième période, le but de Laplante avec trois secondes à faire nous a donné du momentum pour la troisième période que nous avons dominé.»

Vitalii Abramov et Alex Dostie ont amassé des points dans un quatrième match consécutif samedi. Ils partagent toujours le classement des compteurs de la LHJMQ avec neuf points chacun. Julien Gauthier et Carl Tremblay ont été les seuls à déjouer Mathieu Bellemare samedi.

Le gardien recrue de 17 ans a maintenant amorcé les quatre matches des Olympiques et il a limité l'adversaire à seulement quatre buts. Il mène la ligue avec sa moyenne de 0,99 but alloué par match et son pourcentage d'arrêts de ,953.

jfplante@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer