Trois victoires de suite pour les Olympiques

Le but d'Alex Dostie a permis aux Olympiques... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Le but d'Alex Dostie a permis aux Olympiques de Gatineau de remporter un troisième match consécutif, vendredi soir.

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un but d'Alex Dostie compté en avantage numérique pendant la prolongation a permis aux Olympiques de Gatineau de remporter un troisième match consécutif dans un gain de 2-1 à Rouyn-Noranda vendredi soir.

Diminués par l'absence de six joueurs qui participent encore à des camps de la LNH, les Huskies n'avaient que neuf vétérans en uniforme pour leur match d'ouverture locale hier. La «meute» s'est donc défendue avec acharnement devant ses partisans, mais selon l'entraîneur-chef Benoît Groulx, il y a un joueur sur la patinoire qui a changé la donne: le gardien Samuel Harvey.

Les Olympiques (3-0-0) ont dominé la rencontre 35-14 au chapitre des tirs, mais le gardien des Huskies (1-1-1) a frustré l'attaque gatinoise à maintes reprises.

«Leur gardien a été sensationnel. Sans lui, il n'y avait pas de prolongation. Notre gardien a été très bon, lui aussi, même s'il n'a pas été aussi occupé. Mathieu Bellemare a fait les arrêts clés quand c'était le temps», a expliqué Groulx.

Jake Coughler avait inscrit le premier but des Olympiques. Vitalii Abramov a récolté des passes sur les deux buts dans la victoire. Alexandre Carrier, qui reprenait son titre de capitaine vendredi après son séjour au camp des Predators de Nashville, a amassé une passe sur le but gagnant de Dostie.

Anthony Wojcik a été l'unique joueur des locaux à déjouer Mathieu Bellemare. Les Huskies étaient toujours privés des attaquants Francis Perron, Martins Dzierkals, Julien Nantel et Jean-Christophe Beaudin ainsi que des défenseurs Jérémy Lauzon et Philippe Myers.

«Les deux équipes n'ont pas joué un grand match. Les Huskies ont travaillé un peu plus fort que nous. D'un côté, je ne voudrais pas chercher d'excuses, mais nous avons attendu longtemps dans la chambre pendant les présentations d'avant-match. Nous avons trouvé une façon de gagner. C'est le bon côté des choses», a conclu Benoît Groulx.

Les Olympiques seront à Val-d'Or samedi soir pour compléter leur voyage en Abitibi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer