Que les jeux commencent!

Tommy Veilleux, Yan-Paul Laplante, Alex Dostie et Élie... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit)

Agrandir

Tommy Veilleux, Yan-Paul Laplante, Alex Dostie et Élie Bérubé font partie du noyau de l'équipe.

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Fini le camp d'entraînement d'un mois. Finis les matches hors-concours qui ne veulent rien dire. Les noms des joueurs de l'édition 2015-2016 des Olympiques de Gatineau ont été brodés sur les chandails. Vendredi soir, on joue pour vrai dans la LHJMQ!

À l'occasion du 42e match d'ouverture de leur histoire, les Olympiques reçoivent l'Armada de Blainville-Boisbriand au centre Robert-Guertin et l'entraîneur-chef Benoît Groulx ne demanderait pas mieux que de coller un match dans la colonne des victoires dès le départ.

«C'est important d'être le mieux placé possible au classement dans le premier mois. Au début de l'année, il manque toujours des joueurs. Tu ne sais pas quand ils vont revenir. Il faut développer l'identité de l'équipe et mettre tout le monde sur la même page. Nous avons bien fait l'an dernier dans le premier mois avant de nous faire rattraper par les blessures», a expliqué Groulx.

Ce dernier sera privé d'éléments clés vendredi soir et aussi samedi lors de la visite des Huskies de Rouyn-Noranda. Alexandre Carrier, qui devrait être le capitaine de l'équipe à nouveau cette année, participe au camp des recrues des Predators de Nashville tout comme Yakov Trenine. Alexandre Alain est au camp des Ducks d'Anaheim alors que la recrue Vincent Milot-Ouellet ne jouera pas du week-end en raison d'une commotion cérébrale subie dans le match contre les 67's d'Ottawa.

Groulx attendra le retour de ses joueurs des camps pros avant d'identifier ses leaders. Pour combler leurs absences, les Olympiques ont rappelé D'Artagnan Joly de l'Intrépide de Gatineau. Il sera un des quatre joueurs de 16 ans à enfiler l'uniforme noir et blanc en fin de semaine avec Anthony Gagnon, Jeffrey Durocher et Simon Messier.

Benoît Groulx disposera d'un alignement de 11 attaquants et sept défenseurs contre l'Armada et les Huskies. Il a aussi annoncé qu'il allait confier son filet à Mathieu Bellemare, la recrue acquise des Cataractes de Shawinigan après l'annonce de la retraite d'Alex Bureau.

Après avoir supervisé les derniers préparatifs de son club au Complexe Branchaud-Brière hier, Groulx disait sentir de la fébrilité chez ses joueurs. «Nous avons eu un bon camp. Ç'a été long. C'est dur de garder sa concentration et son erre d'aller pendant un mois. Il est temps que ça commence!»

Sur la glace, l'entraîneur-chef s'attend à voir une équipe qui déplace bien la rondelle et qui est rapide dans le jeu de transition. «Nous avons beaucoup de compétiteurs qui ont à coeur de donner un bon spectacle à nos partisans.»

Groulx a également décelé de la nervosité chez certaines recrues de 16 ans jeudi. Heureusement, les Gatinois miseront sur Tommy Veilleux, Yan-Pavel Laplante et Élie Bérubé, trois joueurs de 20 ans, pour les rassurer vendredi soir.

«Nous avons plusieurs jeunes qui en seront à leur première expérience dans la LHJMQ. Nous sommes là pour les détendre. Nos jeunes ont du talent. Je suis sûr que nous avons quatre trios qui peuvent produire à l'attaque. Nous avons une défensive stable et deux bons jeunes gardiens. Je suis confiant pour la saison à venir», a expliqué Tommy Veilleux.

Des joueurs dans une forme olympique

Le camp d'entraînement d'une équipe de hockey junior est toujours constitué de surprises et de déceptions. Au dernier jour du camp, jeudi, Benoît Groulx s'est montré enthousiaste à l'endroit de deux joueurs qui ont affiché une forme splendide depuis un mois.

Selon l'entraîneur d'expérience, Alex Dostie et Yan-Pavel Laplante ont atteint un autre niveau au cours des dernières semaines. «Alex a connu un excellent camp, probablement le meilleur chez nous. Il a gagné en vitesse et en confiance. Il est dans la meilleure forme physique de sa carrière. Pavel a été un de nos meilleurs cette semaine. Il est complètement rétabli de sa blessure au genou et il a regagné sa vitesse qui lui avait permis de connaître un excellent début de saison avec les Tigres.»

Laplante avait inscrit 25 points en 20 matches à Victoriaville avant de connaître des difficultés à son arrivée à Gatineau ou il a enregistré 17 points en 30 parties. L'attaquant de 20 ans admet qu'il n'était pas à son mieux quand les Olympiques ont fait son acquisition l'an dernier. «Je revenais d'une blessure et j'apprenais à jouer avec une attelle au genou. J'étais un peu craintif. Je suis rétabli à 100 % maintenant et je veux retrouver mon rythme.»

Cet été, l'attaquant de Ste-Martine n'a pas eu de nouvelles des Coyotes de l'Arizona qui l'avaient repêché en troisième ronde en 2013. Sans contrat, il est maintenant disponible aux 29 autres équipes de la LNH. «Ce sera ma plus grosse année chez les juniors. C'est ma dernière chance d'en profiter et je suis content d'être ici.»

De son côté, Alex Dostie a donné l'impression de voler sur la patinoire pendant le camp d'entraînement. Ce n'était pas qu'une illusion. En suivant un régime alimentaire très strict cet été, le Drummondvillois de 18 ans s'est allégé pour améliorer sa rapidité. «C'était mon objectif. Je suis plus léger à 165 livres, mais ça là où je dois être», a dit l'attaquant .

Sa saison de 54 points en 68 matches ne lui a pas permis d'obtenir une invitation à un camp professionnel cet été, mais il ne désespère pas pour autant.

«Dans le junior, on joue tous pour se faire voir par des équipes de la LNH, mais je joue aussi pour m'amuser. Je pense que nous allons connaître une bonne saison. Et puis j'en suis à ma troisième année. J'ai pris de l'assurance. Je suis prêt.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer