Enfin un gain contre les 67's

Le tir d'Elie Bérubé s'est frayé un chemin... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Le tir d'Elie Bérubé s'est frayé un chemin derrière le gardien Olivier Lafrenière, sous le regard attentif de Yakov Trenine (32).

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Bataille de la rivière des Outaouais a repris vendredi à la Place TD et en grande partie grâce à leur filière russe, les Olympiques de Gatineau ont réussi à mettre un terme à leur série de cinq revers consécutifs contre les 67's d'Ottawa devant une petite foule de 1612 spectateurs.

La recrue Vitalii Abramov a impressionné en préparant habilement les deux buts de son compatriote Yakov Trenine ainsi que celui d'Élie Bérubé dans un gain de 5-2 où le pointage a été complété par des buts de Joey Richard et Tommy Veilleux dans un filet désert.

Abramov et Trenine, qui a aussi obtenu une passe, ont eu le meilleur sur leur compatriote Artur Tianuline, auteur du premier but des siens en complétant la stratégie de Travis Konecny, et sur le Bélarusse Stepan Falkovsky, défenseur format géant (6' 9'' et 230 livres) débarqué en ville la veille.

Ce dernier a quand même montré un bon potentiel à la ligne bleue d'Ottawa, s'avérant difficile à contourner alors qu'il a aussi eu une bonne chance de compter en troisième période sauf que le gardien Mathieu Bellemare l'a frustré sur le jeu de la porte d'en arrière.

«Il s'est fait prendre les pieds à plat une couple de fois en zone neutre, il va falloir travailler là-dessus avec lui. Mais pour un gros bonhomme, il se déplace bien. Il va nous aider, c'est certain», a dit l'entraîneur des 67's Jeff Brown au sujet de son arrière de 18 ans.

Le résultat de la rencontre lui importait peu alors que son club a commencé son camp d'entraînement il y a quatre jours, tandis que les Olympiques ont quatre semaines de camp derrière la cravate. Ce match hors-concours était d'ailleurs leur dernier avant le début de la saison régulière, vendredi prochain alors que l'Armada de Blainville-Boisbriand leur rendra visite à l'aréna Robert-Guertin.

L'entraîneur-chef Benoît Groulx donnera congé le reste de ce long week-end à ses joueurs qui ont eu chaud à l'entraînement dans un «vieux Bob» transpirant l'humidité au mois d'août.

«Ce week-end-là arrive 'à pic' pour notre équipe, on a pratiqué dans des conditions lamentables la semaine passée et la semaine d'avant. Maintenant à une semaine du début de la saison, on va pratiquer une semaine à Branchaud-Brière à compter de mardi pour se préparer. On est content d'avoir gagné ce match-là pour mettre fin à cette série de défaite contre eux alors que Trenine et Abramov ont encore montré une bonne chimie, avec Yan-Pavel Laplante», a indiqué Groulx après le match.

Bellemare n'a été déjoué que par Sam Stunicka avec moins de quatre minutes à jouer, effectuant neuf arrêts en relève à Bo Taylor, solide face aux 17 lancers auxquels il a fait face lors des 40 premières minutes de jeu. «Ils ont été solides tous les deux, ils nous montrent de bonnes choses», a dit Groulx au sujet de ses deux gardiens recrues, qui ont chacun obtenu de l'aide de leurs poteaux pour freiner Travis Konecny (Taylor sur un tir de punition en deuxième, notamment).

À l'autre bout, la recrue Olivier Lafrenière a fait face à 32 lancers et il n'y pouvait pas grand-chose sur les trois buts des visiteurs à ses dépens.

Juste quelques coups

L'affrontement entre les deux rivaux de la région de la capitale nationale, qui ne se voit plus qu'en parties hors-concours malheureusement, a été dénué de rudesse à part quelques bons coups d'épaule. L'attaquant recrue Vincent Milot-Ouellet a été victime d'une mise en échec de Travis Barron en troisième et il a clairement été sonné, rentrant difficilement au vestiaire. 

«Je ne l'ai pas vu, mais on me dit que c'était une bonne mise en échec solide. Il a l'air moins 'commotionné', là (après le match)», estimait Benoît Groulx.

Les 67's, qui avaient laissé six vétérans de côté pour cette rencontre, disputeront leur prochain match hors-concours jeudi prochain contre les Frontenacs de Kingston, à nouveau à la Place TD.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer