Les Olympiques ont trouvé leur gardien

Alex Bureau vient de compléter sa meilleure saison... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Alex Bureau vient de compléter sa meilleure saison en carrière cette année.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ce n'était pas un grand secret. Les Olympiques de Gatineau étaient désespérément à la recherche d'un gardien numéro pour entreprendre la saison 2015-16.

Ils l'ont trouvé vendredi aux assises de la LHJMQ qui se tiennent à Sherbrooke. Selon nos informations, l'annonce officielle sera faite pendant la séance de sélection du circuit Courteau samedi. Vétéran de trois saisons, Alex Bureau (19 ans) aurait été acquis du Phoenix de Sherbrooke contre un choix de troisième ronde en 2017 et de sixième ronde.

Repêché au deuxième tour (21e au total) par la formation du Cap-Breton en 2012, il a disputé deux saisons avec les Screaming Eagles à 16 et 17 ans avant de passer à Sherbrooke à 18 ans. En carrière, il a déjà accumulé 5719 minutes de jeu devant son filet. Sa fiche est de 48 victoires, 47 défaites avec une moyenne de 3,86 buts alloués par match et un pourcentage d'arrêt de ,872. Les Olympiques penseraient toutefois que ses meilleures années seraient devant lui.

Fils de Marc Bureau, ancien du Canadien de Montréal et de quelques autres équipes de la LNH, Alex a connu des hauts et des bas dans la LHJMQ. Il a notamment connu des séries difficiles contre les Olympiques en 2014, mais il vient de compléter sa meilleure saison en carrière cette année. Il a notamment été très solide face aux Gatinois en fin de saison en plus de connaître de bonnes séries contre les Islanders de Charlottetown. Le Phoenix souhaite toutefois faire de la place pour leur gardien d'avenir, Evan Fitzpatrick, qui aura 17 ans la saison prochaine.

Les Olympiques n'ont pas voulu confirmer la transaction hier, mais celle-ci serait bien ficelée selon nos sources. Les Olympiques se retrouvaient sans gardien d'expérience pour la saison 2015-16 avec le départ de François Brassard. Nicolas Lachance aurait pu revenir, mais il a 20 ans et le club souhaite attribuer ses postes de joueurs de 20 ans à Élie Bérubé, Tommy Veilleux et Yan-Pavel Laplante.

Plus de choix

Par ailleurs, Benoît Groulx a conclu un marché en matinée afin d'obtenir un choix au repêchage supplémentaire. Ainsi, les Gatinois ont cédé un choix de deuxième ronde (24e) à l'Armada de Blainville-Boisbriand en retour d'un choix de deuxième ronde (35e) et d'un choix de troisième ronde (47e) aujourd'hui.

Les Olympiques n'ont toujours pas de choix de première ronde, mais ils parleront maintenant deux fois en deuxième ronde (#25 et #35), une fois en troisième ronde et deux fois en cinquième ronde.

« Nous avons accepté de nous reculer afin d'obtenir un choix supplémentaire en troisième ronde. Nos recruteurs ont ciblé des joueurs qu'ils aiment beaucoup et qui pourraient être disponibles dans ces eaux-là. Nous avons maintenant une flexibilité que nous n'avions pas en milieu de troisième ronde. Si nos joueurs ciblés sont partis, on pourrait reculer à nouveau. Nous avons de la profondeur en offensive et en défensive. Nous avons beaucoup de joueurs pour occuper les bonnes chaises. »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer