Bulletin, bilan et accolades

Yakov Trenine a été l'un des meilleurs attaquants... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Yakov Trenine a été l'un des meilleurs attaquants cette saison, récoltant 67 points en 58 matches.

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un à un, pendant toute la journée, ils ont défilé dans le bureau des entraîneurs, hier. Les joueurs des Olympiques ont ensuite vidé leurs casiers et fait leurs dernières accolades. Pour la majorité d'entre eux, ce n'était qu'un au revoir.

Pas moins de 23 joueurs de l'édition actuelle sont admissibles à un retour la saison prochaine. Ils ne reviendront pas tous. Il faudra faire un ménage parmi les six joueurs de 20 ans. Certains seront échangés dès la prochaine période des transactions, mais même s'il a sacrifié de jeunes éléments et de bons choix au repêchage cette année, Benoît Groulx est convaincu que son club pourra envisager le carré d'as au printemps 2016.

«Notre ligne de centre et notre défensive seront parmi les meilleures de la LHJMQ. Il n'y a que devant les buts où nous sommes vulnérables en ce moment. Nous pourrions y aller avec Nicolas Lachance à 20 ans. C'est une option que nous étudierons.»

Cette ligne de centre sera constituée de Yakov Trenine, Alex Dostie et Alexandre Alain. Ils auront tous 18 ans. Groulx aimerait la compléter par Mitchell Lundholm, qui a raté les 66 derniers matches de la saison régulière après avoir été opéré à une épaule.

«Yakov Trenine a été notre meilleur joueur avec Valentine Zykov après les Fêtes. Contre l'Armada, ces deux-là ont mis Danick Martel et Nikita Jevpalovs dans leur petite poche. Yakov a été le seul centre de 17 ans de la ligue à pouvoir faire la différence pour son club dans les séries. Il était au bout de son rouleau contre Rimouski, mais il a passé la deuxième moitié de saison à jouer contre les premiers trios adverses.»

Le reste de l'attaque pourrait graviter autour de Yan-Pavel Laplante (Arizona) et Tommy Veilleux (Nashville) s'ils sont de retour à 20 ans. Les deux n'ont pas encore signé leurs contrats de la LNH. Groulx prévoit une éclosion pour Joey Richard, qui en était à sa première saison complète dans la LHJMQ.

Défensive bien natie

En défensive, Benoît Groulx croit que son club aura de la marge de manoeuvre. Il pourrait profiter de sa profondeur pour aller chercher le gardien qui lui manque.

«Alexandre Carrier, Élie Bérubé et Mickaël Beauregard ont fait un travail exceptionnel dans les dernières séries. Carrier a été notre meilleur joueur contre Rimouski tout en jouant 31 minutes par match. Nous perdons Beauregard, mais nous espérons que les problèmes de santé de Marc-Olivier Crevier-Morin seront derrière lui la saison prochaine. Avec Jonathon Masters, Gabriel Bilodeau, Alex Breton, Matt Sartoris, Marc-Olivier Duquette, que nous avons acquis aux Fêtes, et Loïc Parent (de l'Intrépide), nous avons de la profondeur.»

Anthony Beaulieu pourrait revenir comme défenseur de 20 ans, sinon Groulx croit que le géant de 6'5» aura une bonne valeur sur le marché des transactions. Repêché l'an dernier, le défenseur américain Matt Dillon pourrait aussi s'amener au prochain camp d'entraînement.

Devant le filet, l'Américain Max Prawdzik se serait engagé ailleurs après avoir gagné le championnat de sa ligue. Ryan Coughlin et Rowan O'Brien sont dans le système, mais ils n'ont pas prouvé à la direction du club qu'ils étaient prêts à occuper un poste de premier plan l'an prochain.

Au repêchage, Benoît Groulx souhaite «grossir» l'équipe davantage. Il n'aura pas de choix de première, troisième ou quatrième ronde, mais il sélectionnera deux fois en deuxième ronde et deux fois en cinquième ronde. Un joueur a été ciblé au repêchage européen. Les Olympiques se croisent les doigts pour qu'il soit encore disponible quand viendra leur tour de parler.

Louick Marcotte, le meilleur compteur de l'équipe

« Je suis content d'avoir eu la chance de finir ma carrière à Gatineau. J'ai complété une de mes meilleures demi-saisons en carrière. Je vais conserver que de bons souvenirs de mon passage ici. »

Mickaël Beauregard, 251 matches avec les Olympiques

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer