Pas le retour à la maison espéré

L'Océanic de Rimouski a connu un mauvais début... (Étienne Ranger LeDroit)

Agrandir

L'Océanic de Rimouski a connu un mauvais début de match. Mais la troupe de Serge Beausoleil est revenue de l'arrière pour prendre les devants 2-1 dans sa série contre les Olympiques.

Étienne Ranger LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'Océanic de Rimouski a pris une option sur la série qui l'oppose aux Olympiques de Gatineau hier soir.

En effaçant un déficit de deux buts en début de match pour l'emporter 5-2 devant 2725 spectateurs consternés au centre Robert-Guertin, l'Océanic s'est forgé une avance de 2-1 dans la série. Les Olympiques auront maintenant la lourde tâche de remporter leurs deux prochains duels à la maison ce soir et vendredi s'ils ne veulent pas se présenter à Rimouski avec un recul dans la série.

Les Gatinois n'avaient pas perdu deux matches de suite depuis le 6 février, une séquence de 23 parties. Personne n'aurait pu prévoir que cette séquence s'arrêterait hier quand ils se sont rapidement retrouvés en avance 2-0. Après tout, ils avaient gagné leurs cinq matches des séries quand ils avaient compté le premier but.

On dit souvent qu'à Guertin, dans les séries éliminatoires, les visiteurs doivent survivre à la tempête des 10 premières minutes de jeu. C'est pendant cette courte période que les partisans sont les plus enflammés. Hier, tout allait mal pour l'Océanic dans les 15 premières minutes. Il avait accordé deux buts, commis quatre infractions consécutives et accordé un lancer de punition aux Gatinois!

Yakov Trenine a compté le premier but dès la quatrième minute de jeu. Promu au premier trio, Yan-Pavel Laplante a récolté son premier point des séries en faisant dévier un tir de Valentine Zykov à 5:45. Serge Beausoleil a immédiatement sorti le crochet sur son gardien Philippe Desrosiers, qui n'avait fait face qu'à quatre tirs.

@- TEXTE-intertitre:Renverser la vapeur

Louis-Philip Guindon a fait son entrée, mais 17 secondes plus tard, il se faisait souhaiter la bienvenue par Trenine avec un tir de pénalité. Le gardien de 19 ans a résisté. Ce fut le moment clé du match. Débordé dans les 15 premières minutes, l'Océanic s'est sorti du pétrin grâce à son avantage numérique très efficace. Jan Kostalek et Christopher Clapperton ont fait preuve d'opportunisme sur l'attaque massive pour créer l'égalité 2-2 avant la fin de la période.

«C'était une première période en deçà de nos attentes. Notre but à deux secondes de la fin de la première période nous a permis de revenir dans le match. Philippe n'avait rien à se reprocher sur les deux buts qu'il a donnés, mais Guindon est rentré et il a livré la marchandise. Il a changé le momentum du match. Nous avons deux bons gardiens en qui nous avons confiance», a expliqué l'entraîneur-chef des Rimouskois, Serge Beausoleil.

Deux buts en 15 secondes de Michaël Joly et Christopher Clapperton dans la dernière minute de jeu de la deuxième période ont jeté une douche froide à l'équipe locale. Anthony Deluca a vidé le «Vieux Bob» en marquant sur l'attaque à cinq en troisième période.

Le but en échappée du Gatinois Michaël Joly aura été celui de la victoire.

«Ça fait du bien! Nous avions mal commencé et c'était difficile de rester dans le match. Nous avons donné trop souvent la rondelle aux Olympiques, mais nous sommes restés positifs sur le banc. Nous avons tiré profit de nos avantages numériques pour revenir dans le match. Sur mon but, François Brassard m'avait arrêté dans le dernier match. Il était creux dans son filet cette fois. J'ai feinté de lancer et je l'ai déjoué.»

En relève à Desrosiers, Louis-Philip Guindon a été intraitable face aux 20 tirs des Gatinois. François Brassard, qui arborait enfin un nouveau masque aux couleurs des Olympiques, a fait face à 28 lancers.

«Ce soir, nous avons vu l'équipe de première place. Ils ont gagné le match pas mal plus que nous l'avons perdu», a concédé l'entraîneur-chef des Olympiques, Benoît Groulx

Les deux clubs s'affronteront à nouveau ce soir au même endroit.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer