Groulx encense ses joueurs

C'est grâce à un redressement inespéré dès le... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

C'est grâce à un redressement inespéré dès le début février que les Olympiques ont rebondi au classement, réussissant à se tailler une place en séries.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À six semaines de la fin de la saison, les Olympiques de Gatineau se retrouvaient au bas d'une pente abrupte à gravir s'ils voulaient participer aux séries éliminatoires pour une 31e année consécutive.

C'était le 6 février. Leur dossier était de 19 victoires. Ils n'avaient que 42 points et ils occupaient la 17e position du classement général, accusant sept points de retard sur les Voltigeurs de Drummondville et neuf sur les Tigres de Victoriaville. À moins d'une résurrection instantanée ou de l'effondrement des Voltigeurs ou des Tigres, leurs espoirs étaient minces.

Mais à la fin d'un week-end de trois parties en trois jours où ils étaient en position vulnérable, ils sont parvenus à secouer leur léthargie pour prendre la mesure des Tigres par la marque de 2-1. Cette victoire a été le début d'un redressement inespéré. Benoît Groulx a pris les grands moyens pour leur faire comprendre à ses joueurs que rien n'était perdu. L'entraîneur-chef a puisé dans son bagage d'expériences pour relancer son équipe.

Croyant dur comme fer au talent de son groupe de joueurs qui avait enfin recouvré la santé, il a serré la vis afin de soutirer le meilleur de ses équipiers. Au départ, son régime était militaire. Les Olympiques ont retrouvé le sentier de la victoire. Le «premier commandant» a donné un peu de corde à ses joueurs, mais juste assez pour les tenir en haleine.

Six semaines plus tard, au fil d'arrivée, son équipe avait un dossier de 31-31-6. Elle n'a essuyé qu'une seule défaite en temps réglementaire à ses 15 derniers matches. Elle a amassé 26 points sur une possibilité de 30 pour ainsi gagner trois rangs et terminer trois points devant les Saguenéens de Chicoutimi, sept devant les Tigres et 12 points devant les Voltigeurs!

FIERTÉ PALPABLE

Fier de cette remontée, Benoît Groulx avait rangé son fouet hier. Pour lui, le temps n'était pas encore venu de parler de l'Armada de Blainville-Boisbriand, ses prochains adversaires en séries. À la première question du Droit, l'entraîneur-chef a dit qu'il n'avait qu'un commentaire à formuler.

«Nos joueurs ont prouvé que nous avions une très bonne équipe avec la fin de saison que nous avons connue. Ils ont montré à nos partisans qu'ils avaient du coeur, de la détermination et de la passion. Ils ont montré que nous pouvions battre n'importe qui dans notre ligue. Ce qu'ils viennent d'accomplir est exceptionnel.»

Poursuivant son discours de ralliement, il a ajouté qu'à ses yeux, les nombreuses blessures du club avaient véritablement été «un facteur et non une excuse» aux mauvais résultats sur la patinoire avant février.

«Peu importe ce qui va se produire pendant les séries, je veux que les joueurs sachent que leurs réussites ont été exceptionnelles. Nous avons vécu une saison riche en rebondissements. Beaucoup d'enseignement a été fait. Nos joueurs n'ont jamais abandonné. Au premier tour des séries, nous affronterons une très bonne équipe en l'Armada de Blainville-Boisbriand. Advienne que pourra, je leur lève mon chapeau.»

Benoît Groulx sait qu'il a été dur envers ses troupiers dans les dernières semaines. Hier, le temps était aux réjouissances. Le club a tellement bien fini sa saison qu'il n'a même pas eu à se classer pour les séries «par la peau des fesses». L'entraîneur s'est permis de lancer des fleurs à tous, mais les séries commencent vendredi et les joueurs pourraient s'apercevoir que le pot n'est jamais bien loin.

«Peu importe ce qui va se produire pendant les séries, je veux que les joueurs sachent que leurs réussites ont été exceptionnelles. Nous avons vécu une saison riche en rebondissements.»

- Benoît Groulx

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer