Les Foreurs encore victorieux à Gatineau

Marc Beckstead (22) des Olympiques a jeté les... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Marc Beckstead (22) des Olympiques a jeté les gants face à William Côté (15) des Foreurs lors de la deuxième période.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Foreurs de Val-d'Or roulent à plein régime en cette fin de saison dans la LHJMQ.

Mercredi soir, ils ont remporté un neuvième match consécutif en disposant des Olympiques de Gatineau par la marque de 4-2 à l'issue d'un duel à caractère offensif au centre Robert-Guertin. Par le fait même, les visiteurs ont mis fin à une heureuse séquence de sept victoires de suite des Gatinois.

La troupe de Mario Durocher a démontré toute sa force de frappe en dirigeant pas moins de 45 tirs vers la cage habilement défendue par François Brassard. Les locaux, qui ont tiré 36 fois contre le gardien Keven Bouchard, avaient pourtant bien amorcé le match quand Louick Marcotte et Yan-Pavel Laplante ont marqué les deux seuls buts de la première période.

Benoît Groulx a cependant perdu un élément clé dans la période initiale quand Alexandre Carrier est tombé au combat. Le meilleur défenseur du club a raté les 10 dernières minutes de jeu de la période. Il a tenté d'effectuer un retour au début de la période médiane, mais il a rapidement regagné le vestiaire.

«Il est blessé au bas du corps. On ne connaît pas encore la gravité de sa blessure. J'ai trouvé que nos défenseurs ont connu un bon match après son départ. Ils ont travaillé fort. On a joué du bon hockey dernièrement. On revient à la maison et on donne 45 lancers. Ça démontre le niveau d'engagement de nos joueurs de soir, spécialement de nos attaquants. Ils ont perdu trop de bagarres le long des rampes», a expliqué l'entraîneur-chef Benoît Groulx.

Les Foreurs ont amorcé leur remontée par l'entremise de Samuel Hould dans la deuxième période. Disputant un sixième match en 10 jours et fraîchement de retour d'un long voyage dans les Maritimes, les Olympiques ont manqué d'énergie dans la dernière période.

Nicolas Aubé-Kubel a créé l'égalité à mi-chemin dans la période, puis Jan Mandat a marqué le but de la victoire à la 55e minute de jeu. Simon Tremblay a complété dans une cage déserte. Pour la première fois de la saison, les Olympiques ont perdu un match en temps réglementaire (16-1-3) après avoir détenu une avance après deux périodes.

Benoît Groulx ne voulait cependant pas se cacher derrière des excuses.

«Nous avons eu des chances d'augmenter notre avance en deuxième période, mais leur gardien a été très solide. Il a fait deux gros arrêts sur Valentine Zykov. Nous étions là, mais je ne veux pas me servir d'excuses. Je suis déçu de notre performance.»

Dernière victoire pour Jérémie Fraser

Chez les Foreurs (31-22-8), Jérémie Fraser savourait la victoire à son dernier match en carrière au centre Robert-Guertin. Âgé de 20 ans, le défenseur de Cantley n'a pas participé au pointage, mais il totalise quand même 47 points en 46 matches cette saison.

«Je ne pouvais pas mieux demander que de finir avec une victoire chez nous. Nous sommes rendus à neuf victoires de suite, mais il ne faut pas s'enfler la tête avec ça. Nous voulons améliorer notre position au classement. Nous comptons des buts. À Gatineau, on savait que ça serait difficile en première période. Notre objectif, c'était de survivre à cette période. Nous sommes restés positifs pour remonter le pointage.»

La récente série victorieuse des Olympiques (26-31-5) semble avoir réchauffé les ardeurs de leurs partisans. Hier soir, en plein soir de semaine, ils étaient 2681 pour témoigner de la résurrection de leur équipe.

Dans la défaite, Louick Marcotte et Valentine Zykov ont récolté des points dans un neuvième match consécutif. Pendant la séquence, Marcotte a récolté 15 points. Le Russe n'a toutefois pas compté hier, mettant fin à une série de cinq matches de suite avec au moins un but.

Les Olympiques disposeront d'une journée de repos jeudi avant de mettre le cap vers Sherbrooke vendredi.

«Dans la victoire comme dans la défaite, il faut tourner la page et passer à autre chose», a conclu Benoît Groulx.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer