Bon début de long week-end pour les Olympiques

En relève à François Brassard, qui a connu... (Courtoisie)

Agrandir

En relève à François Brassard, qui a connu un départ difficile, Nicolas Lachance s'est signalé avec 25 arrêts.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La longue fin de semaine au Nouveau-Brunswick a plutôt bien débuté pour les Olympiques de Gatineau. Ils ont défait les Wildcats de Moncton 7-3, vendredi soir.

En fait, le week-end n'a pas vraiment bien débuté. Après trois minutes et 23 secondes de jeu, au Colisée, les joueurs de Benoît Groulx tiraient de l'arrière par deux buts.

L'entraîneur-chef a procédé à un changement devant le filet. Il a rappelé au banc son vétéran François Brassard, qui avait stoppé trois des cinq lancers dirigés vers lui.

«Toute notre équipe a connu un mauvais départ. Nous aurions eu besoin d'un gros arrêt de la part de notre gardien. Cet arrêt n'est pas venu», commentait Groulx après le match.

Brassard s'était infligé une blessure à la toute fin de son match précédent, dimanche dernier. Il ressentait peut-être encore les effets de cette blessure. Il se sentait peut-être un peu mal à l'aise sur la patinoire.

«Pour nous autres, il était à 100 %», réplique sèchement Groulx.

En relève, Nicolas Lachance a fait le travail. Il a effectué 25 arrêts pour signer la victoire.

Valentine Zykov a marqué les deux buts qui ont permis aux Olympiques de revenir de l'arrière avant le premier entracte. Ses deux buts ont été préparés par Yakov Trenine.

Tommy Veilleux, Marc Beckstead, Trenine, Alex Dostie et Louick Marcotte ont complété la marque.

À la suite de cette victoire, les Gatinois ont officiellement devancé les Voltigeurs de Drummondville au classement général.

«C'est le fun de voir nos joueurs se tenir. Faut que ça continue.»

Jacob Sweeney, Bronson Beaton et Taylor Burke ont inscrit les buts des Wildcats.

Groulx a bien entendu salué le travail de son premier trio. Zykov, Trenine et Marcotte ont connu un bon match.

«Il faut quand même souligner le bon travail de Jake Coughler, Tommy Veilleux et Marc Beckstead. Des mises en échec, ils en ont distribué beaucoup ce soir. Ils ont été dominants dans leur échec avant. Ils ont été fatiguants devant le filet adverse. Ils ont joué un grand rôle dans cette victoire.»

Les Olympiques poursuivront leur chemin en visitant les Sea Dogs de Saint-Jean samedi et le Titan d'Acadie-Bathurst dimanche.

Le défenseur Anthony Beaulieu représente un cas douteux pour ces deux parties. Il n'a pas été capable de compléter le match d'hier, victime d'une mise en échec d'Ivan Barbashev.

La vedette russe des Wildcats n'a pas été punie sur la séquence.

«Pourtant, nous croyons que Beaulieu a reçu un bon coup de coude en plein visage.»

Si Beaulieu ne peut pas jouer, il sera remplacé par la recrue Matt Sartoris.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer