Une défaite et encore des blessés pour les Olympiques

Toujours malade, l'entraîneur-chef Benoit Groulx n'a pas accompagné... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Toujours malade, l'entraîneur-chef Benoit Groulx n'a pas accompagné son équipe en Abitibi pour une série de matches importants contre des rivaux de division.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Si la tendance se maintient, c'est toute la saison 2014-2015 qu'il faudra jeter aux poubelles chez les Olympiques de Gatineau.

Les mauvaises nouvelles ne cessent de s'abattre sur l'équipe de Benoît Groulx qui tente de se frayer un chemin dans les séries éliminatoires. Toujours malade, ce dernier n'a pas accompagné son équipe en Abitibi pour une série de matches importants contre des rivaux de division.

Non seulement les Olympiques ont-ils perdu 3-2 à Val-d'Or mercredi soir, mais ils pourraient aussi avoir perdu les services de deux joueurs de 20 ans. Mickaël Beauregard a quitté le match en première période. Victime du même virus qui afflige son coach, il a déclaré forfait. Puis en fin de match, Louick Marcotte a pris le chemin du vestiaire après avoir été blessé à l'épaule, victime d'une solide mise en échec de son ancien coéquipier, Alexis Pépin. Il était évalué au moment de mettre sous presse.

Avec Marc Beckstead, ça fait trois joueurs qui sont tombés au combat dans les deux derniers matches contre les Foreurs. Pour couronner le tout, c'est Alexis Pépin qui a inscrit le but de la victoire. Le Vert et Or a ainsi repris un coussin de sept points sur les Olympiques.

But refusé

Jan Mandat et Julien Gauthier avaient placé les locaux en avance 2-0 en première période. Jonathan Bourcier a réduit l'écart à 2-1 avec son 10e but de la saison et Tommy Veilleux a redonné espoir aux Olympiques en fin de match pour faire 3-2, mais la tentative de remontée s'est arrêtée là puisque Jake Coughler avait réussi à créer l'égalité 3-3 en récupérant une rondelle libre en toute fin de rencontre, mais l'arbitre a annulé le but parce qu'il avait déjà sifflé l'arrêt du jeu.

«De notre angle à partir du banc, c'est difficile de croire que la rondelle avait été immobilisée. C'est dommage. On a connu un départ difficile. On s'est compliqué la vie avec les revirements. On a passé la soirée à courir après la rondelle au lieu de la contrôler», a indiqué l'entraîneur Martin Lafleur après le match.

Nicolas Lachance a effectué 28 arrêts devant la cage des Olympiques (19-26-4) alors que Keven Bouchard a été mis à l'épreuve 22 fois. Les Olympiques avaient pourtant bombardé les Foreurs (21-21-7) de 49 lancers dans leur victoire de 8-5 dimanche à Robert-Guertin.

Les Olympiques, qui ont une fiche de 2-12 sans Benoît Groulx, reprennent l'action à Rouyn-Noranda jeudi soir.

Partager

À lire aussi

  • Les Olympiques sur le gril

    Olympiques

    Les Olympiques sur le gril

    L'équipe la plus titrée de la LHJMQ pourrait rater les séries pour une première fois en trente ans. »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer