Gatineau remporte un festival offensif

Les Olympiques ont reçu la contribution de plusieurs... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Les Olympiques ont reçu la contribution de plusieurs joueurs dans la victoire, dont Marc Backstead (centre) et Alex Landreville (droite). Jonathan Bourcier (gauche), a terminé le match avec un différentiel de plus-1.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Foreurs de Val-d'Or ont la meilleure attaque de la LHJMQ. Heureusement pour les Olympiques, les visiteurs d'hier au centre Robert-Guertin mènent aussi le circuit Courteau pour les buts accordés.

Dans un duel palpitant axé sur le jeu offensif, les Olympiques ont soutiré une victoire de 8-5 aux Foreurs, non sans avoir peiné pour arriver à leurs fins. À deux reprises, ils ont laissé filer des avances de deux buts.

Les Gatinois menaient 4-2 et 5-3, mais quand Shawn Ouellette-St-Amant a fait 5-5 en début de troisième période, les adjoints de Benoît Groulx ont eu chaud. Éric Landry et Martin Lafleur remplaçaient le médaillé d'or canadien derrière le banc puisqu'il était atterré par un virus.

Le duo d'adjoints n'avait pas eu de succès dans les matches serrés qui basculaient toujours en faveur de leurs adversaires pendant la longue absence de Groulx en décembre/janvier. Hier, ils ont poussé un soupir de soulagement quand la tendance a été inversée. En fin de rencontre, Valentine Zykov, Louick Marcotte et Tommy Veilleux ont compté trois buts en une minute et 48 secondes pour mettre le match hors de portée des Foreurs (20-21-7).

Après avoir essuyé un jeu blanc à Drummondville vendredi, les Olympiques (19-25-4) ont reçu la contribution de tout le monde hier. Quinze joueurs différents, incluant le gardien François Brassard, ont récolté au moins un point. Avec une passe sur le but de Veilleux, Brassard est rendu à 14 points en carrière dans la LHJMQ. Il n'est devancé que par José Théodore (18) et Jean-François Labbé (16).

Beauregard s'illustre

Plus grand bénéficiaire du festival offensif, Mickaël Beauregard n'est pourtant pas habitué à noircir la feuille de pointage. Le défenseur de 20 ans n'avait jamais récolté plus de deux points dans un match. Hier, il en a récolté quatre. Son but en fin de première période a aussi permis à Yakov Trenine de mettre fin à une séquence de six matches sans point. Alexandre Alain récolté sa première passe en 11 matches sur le même but. «Il y a un élément de chance dans tout ça. C'est le genre de match où tout roulait pour moi et j'essayais d'en profiter le plus possible pour aider l'équipe», a dit le défenseur «offensif» après le match de sa carrière.

Beauregard était surtout content de voir son club l'emporter en l'absence du grand patron, Benoît Groulx, qui trouvait que ses leaders n'avaient pas suffisamment pris l'équipe à leur charge pendant son absence d'un mois.

«On voulait prouver qu'on était capable de jouer un bon match sans Ben (Groulx). On s'était parlé avant le match. Il fallait que les plus vieux se chargent de l'équipe.»

Marc Becktead a également connu un fort match avec un but et trois points, mais il a passé la majorité de la troisième période au banc avec une blessure au haut du corps. «On espère que ce sera mineur», a indiqué Martin Lafleur.

Le premier but de Yan-Pavel Laplante dans l'uniforme des Olympiques, le cinquième des locaux hier, a chassé le gardien Étienne Montpetit à la 28e minute de jeu. 

Solide en relève, Keven Bouchard a été excellent jusqu'à ce que les Gatinois parviennent à le percer trois fois en fin de match.

Les Olympiques ont dominé la rencontre 46-26 au chapitre des tirs. Les défenseurs Alexandre Carrier et Alex Breton ont aussi trouvé le fond du filet.

Nicolas Aubé-Kubel, Anthony Richard et Julien Gauthier ont compté sur des échappées pour les Foreurs. Pierre-Maxime Poudrier a complété le pointage chez les visiteurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer