Les punitions coulent les Olympiques

Les Olympiques ont payé pour leur indiscipline, allouant... (La Tribune)

Agrandir

Les Olympiques ont payé pour leur indiscipline, allouant quatre buts sur six chances en avantage numérique.

La Tribune

Le Droit

Les Olympiques de Gatineau ont perdu du terrain par rapport à un autre rival de la division Telus hier soir alors qu'ils ont été doublés 6-3 par le Phoenix de Sherbrooke à leur domicile du Palais des Sports Léopold-Drolet.

Les unités spéciales ont fait la différence dans cette rencontre alors que les locaux ont marqué quatre de leurs buts en six chances en avantage numérique, tandis que les visiteurs ont été blanchis lors de leurs cinq chances avec l'avantage d'un homme.

C'était 2-2 en deuxième période quand le Phoenix a tiré profit de deux punitions infligées à Alexandre Alain, une pour une mise en échec à la tête et l'autre pour double-échec, Cameron Darcy et David Storto déjouant le gardien Brandon Whitney coup sur coup en l'espace d'un peu plus de quatre minutes.

«Le match s'est joué là, on a manqué de discipline autant au niveau de notre jeu sur la glace qu'à celui des punitions», a indiqué l'entraîneur adjoint Éric Landry en entrevue téléphonique après le match. De leur côté, ils ont été opportunistes, profitant de toutes leurs chances autour du filet. Whitney a fait des arrêts pour nous garder dans le match, mais notre jeu défensif avait des carences.»

Darcy a connu un fort match pour Sherbrooke avec un tour du chapeau et deux passes, tandis que Storto y allait d'un doublé et deux passes. Son second filet a fait mal, survenant à 27 secondes du début de la troisième période.

Joey Richard, Vaclav Karabacek et Marc Beckstead, en désavantage numérique alors qu'il effectuait un retour au jeu après une longue absence, ont marqué les buts des Olympiques, qui ont décoché 32 tirs vers la cage défendue par Alex Bureau.

Whitney a fait face à 34 lancers à l'autre bout, cédant aussi devant Carl Neil.

Les Olympiques (15-19-0-4), qui encaissaient une troisième défaite de suite et une huitième en neuf sorties, seront de retour au centre Robert-Guertin demain après-midi à 14h pour recevoir la visite des Huskies de Rouyn-Noranda.

Échange mineur

Plus tôt dans la journée, les Olympiques avaient effectué une transaction mineure en cédant l'attaquant de 19 ans Noah Zilbert aux Wildcats de Moncton en retour du défenseur Marc-Olivier Duquette et d'un choix de huitième ronde au repêchage de 2015.

Zilbert, qui est originaire de Fredericton au Nouveau-Brunswick, a joué seulement 10 parties pour les Olympiques, récoltant une passe et sept minutes de punition.

Duquette, qui est âgé de 16 ans, a été un choix de 6e ronde des Wildcats l'été dernier. Cette saison avec les Grenadiers de Châteauguay, il a trois passes en 29 parties avec un différentiel de moins-7. «Avec les échanges que nous avons effectués, il fallait faire de la place. Il (Zilbert) n'a pas joué beaucoup pour nous et on voulait lui donner la chance de jouer ailleurs. Nous avons obtenu un jeune défenseur avec un bon physique de 6'3», on va l'évaluer pour le reste de la saison et on verra au camp l'an prochain», a ajouté Landry.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer