Gatineau s'incline dans un duel inégal

Vivement le congé des Fêtes. (Dominique Binoist, LeDroit)

Agrandir

Dominique Binoist, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Vivement le congé des Fêtes.

Le père Noël n'aura pas à se casser la tête avec les joueurs des Olympiques de Gatineau cette année. Il n'aura qu'à traîner un seul cadeau dans son sac pour les rendre heureux: la santé.

À leur dernier match avant un congé de neuf jours, les Olympiques démunis se sont inclinés 6-3 devant l'Armada de Blainville-Boisbriand au centre Robert-Guertin. Avant le match, ils avaient appris une autre mauvaise nouvelle. Leur défenseur de 20 ans, Mickaël Beauregard, était diminué par une gastro. Il était un des neuf joueurs tenus à l'écart de l'alignement dans ce 36e match de la saison.

De son côté, l'Armada pouvait miser sur une équipe complète avec ses trois joueurs de 20 ans ainsi que ses deux joueurs européens. Les Olympiques auraient bien pris Beauregard, Yakov Trenine et Vaclav Karabacek hier, mais ce n'était pas dans les cartes.

Dans une lutte qui s'annonçait inégale dès le départ, les Gatinois se sont accrochés. C'était même 3-3 jusqu'à mi-chemin dans le match, mais l'équipe de première position de la section Telus-Ouest s'est imposée en profitant des largesses du gardien Brandon Whitney, loin d'être à son meilleur hier soir.

Le géant de 6'5» n'a effectué 18 arrêts. L'entraîneur Éric Landry en aurait voulu quelques-uns de plus de la part de son gardien qui fait partie de l'élite de la LHJMQ.

«Avec Beauregard à l'écart de l'alignement en plus de tous les autres, nous avions besoin d'une bonne prestation de notre gardien pour nous donner une chance de gagner. Nous étions nez à nez après deux périodes. Nous avions limité l'Armada à quatre tirs en deuxième période. Nous avons manqué de jus en troisième période, mais les joueurs ont fait preuve de caractère en croyant en leurs chances pendant deux périodes.»

Brennan marque

Le fait saillant de la soirée aura sans doute été le but du Gatinois Joey Brennan. Rappelé de l'Intrépide pour disputer un premier match en carrière dans la LHJMQ, il a déjoué Samuel Montembeault pour créer l'égalité 3-3 sur une passe de son ami Alexandre Landreville en deuxième période. Brennan et Landreville étaient les capitaines de l'Intrépide en début de saison.

«Je n'étais pas certain d'avoir compté au début. Je croyais que Tommy Lapierre avait fait dévier mon tir. J'étais vraiment content de marquer dès mon premier match, à Robert-Guertin en plus. Ça aurait été mieux dans une victoire. J'étais nerveux au début. J'avais des papillons dans l'estomac. Finalement, je suis sûr que je vais repasser la séquence dans ma tête une couple de fois avant de me coucher ce soir (hier)!»

Nouveau membre des Olympiques, le défenseur Alex Breton a également récolté une passe sur le but de Brennan. Landreville amassait, pour sa part, une passe dans un quatrième match de suite. Alexandre Carrier et Alexis Pépin ont compté les autres buts des locaux qui n'ont tiré que 18 fois contre le gardien Montembeault.

Fabrizio Ricci et Nikita Jevpalovs ont touché la cible deux fois pour l'Armada. Le dernier but de Jevpalovs a été inscrit dans un filet désert. Tyler Hylland et Philippe Sanche ont ajouté les autres filets des vainqueurs contre les Olympiques, qui n'ont pas offert une grande résistance (2 tirs) en troisième période.

Les joueurs auront jusqu'au 26 décembre pour se reposer et soigner leurs bobos. Ils seront de retour en action le 28 décembre contre les Voltigeurs de Drummondville.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer