Du renfort en défensive

Alex Breton aura terminé son stage midget AAA en pleine gloire. (Courtoisie)

Agrandir

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Alex Breton aura terminé son stage midget AAA en pleine gloire.

Une journée après avoir aidé les Commandeurs de Lévis à gagner le Challenge Reebok à Gatineau, le défenseur de 17 ans a appris qu'il serait rappelé par les Olympiques pour la balance de la saison.

Le hockeyeur de 5'11» et 180livres dominait tous les défenseurs de la Ligue midget AAA du Québec avec 17 buts et 37 points en 27 parties. Il avait été acquis des Tigres de Victoriaville contre un choix de 11e ronde le 24 octobre dernier.

C'est l'ancien directeur général des Tigres, Jérôme Mésonéro, devenu dépisteur pour l'Avalanche du Colarado, qui avait suggéré à Benoît Groulx de «donner une chance» au petit défenseur quand l'entraîneur/directeur général des Olympiques était à la recherche de renforts à la ligne bleue.

Au moment de son acquisition, Breton devait être une police d'assurance, mais en un peu moins de deux mois, il a déjà disputé huit matches avec les Olympiques. Chaque fois qu'il a été rappelé, il a gagné des points auprès de la direction de l'équipe. Son étiquette de police d'assurance est maintenant disparue. Le hockeyeur natif de Sainte-Marie-de-Beauce est arrivé à Gatineau hier soir. Il devient un membre à part entière de l'équipe.

«Non seulement il a bien fait lorsque nous l'avons rappelé, mais il nous a souvent aidés, ce qui n'est pas donné à tout joueur affilié», a avancé l'entraîneur adjoint Éric Landry.

En huit matches avec les Olympiques, Breton n'a toujours pas récolté de point, mais Éric Landry s'attend à ce que son côté offensif finisse par surgir. «On essaie d'exploiter la dominante de nos joueurs. Breton est un défenseur offensif qui sait garder ses jeux simples. Quand un défenseur fait des jeux simples, il contribue à simplifier la vie de ses attaquants. On sait qu'il est capable de jouer en avantage numérique. Nous allons l'amener à jouer en confiance avant de l'utiliser sur l'attaque massive.»

Éric Landry a ajouté que Breton était un joueur intelligent, qui prenait de bonnes décisions avec la rondelle et qui ne mettait pas ses coéquipiers dans le pétrin. Son arrivée donne huit défenseurs en santé aux Gatinois. L'équipe compte en garder sept. La période des transactions de la LHJMQ va s'ouvrir dès vendredi.

Alex Breton sera en uniforme demain soir pour la visite de l'Armada de Blainville-Boisbriand. Tommy Lapierre sera également rappelé pour un troisième match de suite.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer