Un autre pilier tombe au combat

Yakov Trenine ratera de quatre à six semaines... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

Yakov Trenine ratera de quatre à six semaines d'activité après s'être fracturé le petit doigt de la main gauche en bloquant un lancer.

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'hécatombe se poursuit chez les Olympiques de Gatineau.

Vendredi soir, ils ont perdu les services d'un de leurs meilleurs joueurs cette saison quand Yakov Trenine s'est fracturé le petit doigt de la main gauche en bloquant un lancer. La recrue russe avait récolté 32 points en 28 matches. Il devrait rater entre quatre et six semaines d'activités. Le défenseur Matt Satoris s'est ajouté à la liste des blessés vendredi. Son épaule était mal en point, mais il ne devrait pas rater beaucoup d'action.

Heureusement, les Gatinois avaient reçu un peu d'aide pour la visite des Cataractes de Shawinigan samedi. Jake Coughler est revenu au jeu après avoir raté les 28 premiers matches de la saison.

Le centre de deuxième année a même trouvé le moyen de marquer dès son premier match dans une victoire de 4-2 des Gatinois. «Je suis très content pour Jake. Nous l'aimons beaucoup. Il a connu un bon début de match avant d'avoir une baisse de régime vers la fin, mais c'est tout à fait normal quand on a raté autant d'action», a indiqué Benoît Groulx.

Les Olympiques ont frappé tôt et vite. Ils avaient saisi le message de leur entraîneur-chef qui souhaitait voir ses équipiers tirer plus souvent au filet, surtout lorsqu'ils étaient positionnés dans l'enclave. Après 15 minutes, les locaux menaient déjà 3-0 et ils avaient dominé les Cataractes 16-3 au chapitre des tirs.

Vaclav Karabacek a été le premier à marquer. Le Tchèque de 18 ans a maintenant compté un but dans chacun de ses quatre derniers matches. Quatre minutes plus tard, pendant que les deux équipes évoluaient à quatre contre quatre, Benoît Groulx a eu l'idée de placer le défenseur Mickaël Beauregard en attaque et ce dernier lui a donné raison en alimentant Jake Coughler pour porter la marque à 2-0. Louick Marcotte a ajouté un but en désavantage numérique quelques secondes plus tard.

Énergie

Groulx a eu la main heureuse dans cette période en plaçant de gros gaillards en avantage numérique. Rappelé d'urgence, le grand Tom Pajonkowski n'a pas participé au but de Karabacek, mais sa présence devant le filet a gêné le gardien recrue des Cataractes, Mathieu Bellemare, quand «18Kara» a récupéré un retour de lancer. Beauregard a vu du temps de glace en attaque à quelques reprises dans la rencontre.

«Nous sommes diminués par les blessures à quelques-uns de nos joueurs qui pratiquent un style de jeu plus physique. J'ai pensé que Beauregard et Pajonkowski pouvaient nous amener de la vie et de l'énergie en avant», a indiqué Benoît Groulx.

Alexis Pépin a compté le dernier but des Olympiques samedi. Gabriel Slight et James Phelan ont assuré la réplique des Cataractes qui ont dirigé 22 tirs vers le gardien Nicolas Lachance pendant que Brandon Whitney était incommodé par une légère blessure à l'aine. Groulx a loué le travail de sa recrue devant le filet.

«C'est un compétiteur. Un battant. Il nous donne une chance de gagner chaque fois qu'il est là. Il ne montre aucun signe de nervosité.»

À l'autre bout de la patinoire, Mathieu Bellemare a finalement affronté 33 tirs à son premier départ en carrière dans la LHJMQ. Les défenseurs Alexandre Carrier et Élie Bérubé ont récolté deux mentions d'aide dans la victoire.

jfplante@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer