Lachance prend le relais de Whitney

Nicolas Lachance a tenu le fort devant la... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Nicolas Lachance a tenu le fort devant la cage des Olympiques.

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Olympiques de Gatineau avaient disputé neuf matchs consécutifs où ils avaient accordé quatre buts ou plus avant que Brandon Whitney viennent freiner cette vilaine séquence en guidant les siens à des victoires de 1-0 contre Sherbrooke et 2-1 contre Blainville-Boisbriand.

Samedi soir, au centre Robert-Guertin, son adjoint Nicolas Lachance n'a pas voulu briser la tendance. Dépêchée dans la mêlée pour la première fois depuis l'acquisition de Whitney le 5 novembre, la recrue de 19 ans a été très alerte dans la première période en repoussant les attaques dangereuses du Titan d'Acadie-Bathurst. Puis, plus la soirée avançait, moins Lachance était occupé. En troisième période, il n'a même pas eu à faire un arrêt.

Au bout du compte, son brio de la première période aura permis aux Olympiques de prendre une avance et de la maintenir. Les Gatinois ont signé une troisième victoire consécutive en s'imposant 4-1 devant le Titan.

Le triomphe a permis aux hommes de Benoît Groulx de grimper au premier rang de la division Telus-Ouest de la LHJMQ. Les Olympiques (13-10-4) ont toutefois disputé quelques matchs de plus que leurs poursuivants.

Nicolas Lachance n'aura cédé que devant Jordan Maher. Il a effectué 21 arrêts pour limiter les adversaires des Olympiques à un but ou moins dans un troisième match de suite.

L'entraîneur adjoint, Éric Landry, a souligné l'effort de son gardien après la victoire.

« Avec les gardiens, c'est toujours la même chose. Quand une équipe connaît un lent départ, le gardien doit t'acheter du temps pour te permettre de revenir dans le match et de marquer un but. Nous avons terminé le match à Boisbriand avec une très bonne troisième période. Nous avons fait la même chose aujourd'hui. »

Louick Marcotte avait ouvert la marque pour les Olympiques en première période. Vaclav Karabacek a ajouté à l'avance des siens en s'échappant devant le gardien Jacob Brennan. Ce dernier a fait l'arrêt partiel, mais la rondelle a finalement traversé la ligne rouge.

La riposte du Titan (8-16-2) n'a pas tardé. Quatorze secondes plus tard, Jordan Maher a fait 2-1, mais Alexis Pépin et Daniel De Sousa ont fait 4-1 avant la fin de la période médiane. Pour le défenseur De Sousa, il s'agissait d'un premier but en 19 matchs dans la LHJMQ.

Aucun but n'a été marqué dans la troisième période entièrement dominée par les locaux. Jacob Brennan a limité les dégâts en multipliant les arrêts. Il a fait face à 41 tirs des Gatinois. Presque le double de son opposant.

Le match a été ponctué par un combat entre les poids lourds Marc-Olivier Crevier-Morin et Raphaël Corriveau. À son deuxième match de la saison, Crevier-Morin a vraiment impressionné ses entraîneurs.

« Il a marqué un gros but vendredi. Ce soir, il a continué à distribuer les coups d'épaule. Il s'est battu. Avant, nous n'avions que Mickaël Beauregard comme défenseur physique. La présence de Crevier-Morin se fait remarquer et elle change la dynamique de notre équipe. Nos adversaires sont au courant quand il est sur la glace », a expliqué Éric Landry.

Reconnu pour son jeu défensif solide, Crevier-Morin s'est dit surpris d'avoir compté dès son premier match et assez satisfait de son premier week-end.

« Vendredi, j'ai surpassé mes attentes. Aujourd'hui, j'avais des problèmes avec mon synchronisme. J'ai échappé des rondelles et fait des petites erreurs dans mes prises de décision. En général, je suis content. Ça fait quand même sept mois que je n'avais pas joué un match. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer