Whitney désarme l'Armada

Le gardien Brandon Whitney a repoussé 37 rondelles... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Le gardien Brandon Whitney a repoussé 37 rondelles vendredi soir.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une fois de plus, Brandon Whitney a été le meilleur joueur sur la patinoire. Dans un deuxième match consécutif, le gardien de 20 ans a volé deux points au profit des Olympiques de Gatineau.

L'ancien des Tigres de Victoriaville a été spectaculaire au Centre d'excellence Rousseau Sports vendredi soir, réalisant 37 arrêts dans un gain de 2-1 des Olympiques contre l'Armada de Blainville-Boisbriand.

Après deux périodes, les locaux menaient 25-11 au chapitre des tirs, mais les arrêts à bout portant de Whitney avaient permis aux Gatinois de s'en sortir avec une égalité de 1-1. Dans les dernières minutes de la troisième période, après un autre arrêt miraculeux de Whitney, Yakov Trenine a repéré Vaclav Karabacek dans l'enclave et le Tchèque n'a pas raté sa chance de déjouer Samuel Montembeault pour inscrire le but de la victoire.

Les Olympiques (12-10-4) mettaient ainsi fin à la séquence de 13 matches sans défaite de l'Armada (13-7-3) en temps réglementaire. Whitney a également frustré le meilleur joueur de la LHJMQ depuis un mois en freinant la séquence de 18 matches consécutifs de Danick Martel avec au moins un point.

À son premier match de la saison, le défenseur Marc-Olivier Crevier-Morin a fait sentir sa présence le long des rampes, mais il a aussi profité de son retour au jeu pour inscrire le premier but des siens en deuxième période. Alex Dostie a participé aux deux buts des vainqueurs.

Fabrizio Ricci a été le seul à pouvoir battre Brandon Whitney chez l'Armada qui a dominé la rencontre 38-25 au chapitre des lancers.

«Les gars m'ont rendu la vie facile. Je peux me fier à mes défenseurs. Nous avons accordé beaucoup de lancers, mais j'ai vu toutes les rondelles. Chaque fois qu'on peut battre une équipe de notre division, c'est une bonne chose», a-t-il déclaré sur les ondes de TVA Sports après sa deuxième prestation solide consécutive. Dimanche, il avait blanchi le Phoenix de Sherbrooke 1-0 en effectuant 28 arrêts.

L'entraîneur Benoît Groulx a salué les acrobaties de son gardien dans la victoire.

«Ce n'était pas évident pour nous dans les deux premières périodes. Nous n'avions pas de jambes. Tout était pénible, mais Whitney était la raison du pointage de 1-1.»

Groulx a aussi parlé de l'impact du retour au jeu de Crevier-Morin. «Ça faisait longtemps qu'on l'attendait. Je suis content de le voir marquer à son premier match. Il est apprécié dans l'équipe. C'est un leader

Les Olympiques sont rentrés à la maison après le match. Ils accueilleront le Titan d'Acadie-Bathurst samedi soir au centre Robert-Guertin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer