Récolte de quatre points en Abitibi pour les Olympiques

Une chance qu'Alex Dostie était en grande forme... (Archives LeDroit)

Agrandir

Une chance qu'Alex Dostie était en grande forme samedi. Sa récolte de trois points a fait oublier la contre-performance du gardien Anthony Brodeur, qui a cédé trois fois en 14 tirs contre Rouyn-Noranda.

Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ils ne l'ont pas eu facile en fin de semaine, mais les Olympiques de Gatineau ont trouvé le moyen d'aller chercher quatre points dans leur voyage en Abitibi.

Samedi, ils ont effacé un déficit de 3-1 pour l'emporter 6-5 à Rouyn-Noranda. Hier, les Gatinois ont laissé filer une avance de 3-0 pour finalement s'imposer 5-4 en fusillade à Val-d'Or.

Malgré les pointages serrés, Benoît Groulx ne pensait pas que ses joueurs avaient volé leurs victoires.

«Nous méritions de gagner les deux matches. C'est sûr que nos gardiens ne font pas les gros arrêts dernièrement, mais nous trouvons des façons de gagner et c'est une bonne nouvelle.»

Remontée à Rouyn

Samedi, l'entraîneur-chef des Olympiques a encore sorti le crochet sur Anthony Brodeur quand les Huskies ont pris les devants 3-1 en début de deuxième période. Brodeur avait cédé trois fois sur 14 tirs, mais les Gatinois ont remonté la pente pour l'emporter 6-5 sur le deuxième but du match de Yakov Trenine, inscrit avec moins de sept minutes à faire au match.

Alex Dostie a fourni la passe sur le but victorieux. Le centre de 17 ans complétait ainsi un excellent match où il avait aussi marqué deux fois.

Alexis Pépin et Jonathan Bourcier ont été les autres compteurs contre Alexandre Bélanger. Mathieu Lemay a inscrit un doublé dans une rare défaite des Huskies (10-8-0) à domicile cette saison. Jean-Christophe Beaudin, Francis Perron et Ryan Penny ont été les autres marqueurs chez les perdants.

Tirs de barrage à Val-d'Or

Hier, Yakov Trenine, Andrew Abou-Assaly et Joey Richard avaient donné un coussin de trois buts aux Olympiques (10-7-4) à Val-d'Or, mais les Foreurs ont obtenu des buts de Shawn Ouellette-St-Amant, Anthony Richard et de Jérémie Fraser (de Cantley) pour égaler la marque 3-3. Alexandre Alain a replacé les visiteurs en avance jusqu'à ce que Julien Gauthier force la tenue de la prolongation en comptant en avantage numérique dans les dernières minutes de jeu.

La prolongation n'a rien réglé, mais trois des six tireurs des Olympiques ont déjoué Keven Bouchard en fusillade pendant que Nicolas Lachance repoussait quatre des six tireurs des Foreurs (6-11-2) pour procurer un gain de 5-4 aux visiteurs du Centre Air Creebec. Louick Marcotte a été l'auteur du but vainqueur contre son ancienne équipe en fusillade. Abou-Assaly et Trenine ont aussi fait mouche dans les tirs de barrage.

«Le but d'Abou-Assaly était de toute beauté», a souligné Benoît Groulx.

Le match a été ponctué d'un furieux combat entre le défenseur de 16 ans Matt Sartoris et le dur à cuire de 19 ans Owen Bennington.

«Matt n'est pas revenu au jeu par mesure préventive. Il n'a pas gagné son combat. Il a encaissé plusieurs solides coups, mais il en a donné plusieurs aussi. C'était son premier combat en carrière. Il aurait pu abdiquer, mais il a été très impressionnant. Ça faisait longtemps que je n'avais pas vu un combat avec autant de coups échangés», a raconté Groulx.

Sartoris avait aussi profité du début du match pour inscrire son premier point en carrière dans la LHJMQ.

jfplante@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer