Novembre sera dédié à la mise en forme

Comme il se prépare lui-même à diriger Équipe... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Comme il se prépare lui-même à diriger Équipe Canada junior pendant les Fêtes, Benoît Groulx participe parfois aux exercices de patinage.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Olympiques de Gatineau ont eu le temps de décompresser un peu après avoir complété un mois infernal lors duquel ils ont disputé 15 parties en 32 jours.

Benoît Groulx avait donné congé à ses joueurs lundi et mardi. Mais, dès mercredi, l'entraîneur-chef gatinois les a fait suer à grosses gouttes sur la patinoire du centre Robert-Guertin. Des retardataires ont dû mettre les bouchées doubles à la fin des exercices de patinage intensif, mais le pilote de l'équipe a précisé qu'il ne s'agissait pas d'une mesure punitive.

«Je n'ai pas voulu punir personne. C'est juste que nous avons des joueurs qui ne sont pas encore en forme. Nous avons besoin d'une équipe en bonne condition physique pour aller de l'avant. Depuis le début de l'année, nous avons eu tellement de blessés et tellement de matches que nous n'avons pas pu nous entraîner convenablement. Il a fallu donner des journées congés supplémentaires pour doser notre énergie. Nous avons du chemin à faire pour obtenir notre forme optimale», a dit Groulx au sujet de son club qui a disputé un sommet de 19 parties dans la LHJMQ.

Ce dernier aurait eu de la difficulté à tenir des entraînements réguliers depuis septembre n'eût été des présences d'Alexandre Picard, Francis Wathier et de son adjoint Éric Landry, qui a souvent enfilé son équipement de joueur.

«Il y a des jours où nous n'aurions eu que 13 joueurs à l'entraînement si les anciens pros n'avaient pas été des nôtres. C'est difficile d'établir une cohésion dans tout ça. J'espère que nous éviterons les blessures au mois de novembre. Le calendrier sera plus clément. Le mois va nous servir à retrouver notre conditionnement physique. C'est mon plus grand souci pour l'instant», a ajouté Groulx.

Dégâts limités

Le calendrier éreintant et une infirmerie pleine avaient fait craindre le pire à l'entraîneur au début du mois d'octobre. Il espérait garder la tête hors de l'eau en visant une fiche de ,500. Son club a atteint cet objectif alors qu'il amorcera le mois de novembre à Rouyn-Noranda samedi soir avec une fiche de 8-7-4.

«Je suis content de ce que nous avons accompli en octobre. Maintenant, il faut aller de l'avant et s'améliorer. Nous aurons plus de cohésion en jouant avec une formation complète. Nous allons pouvoir commencer à tenir de vraies rencontres avec les membres de nos trios.»

Les Olympiques n'afficheront toutefois pas complet pendant leur voyage en Abitibi, où ils affronteront aussi les Foreurs à Val-d'Or dimanche. Seulement 19 joueurs étaient dans l'autobus vendredi. Le club n'a rappelé aucun joueur pendant que Pascal Laberge est au Défi mondial des moins de 17 ans à Sarnia.

Benoît Groulx utilisera à nouveau Phil Pietroniro à l'attaque. Matt Sartoris va réintégrer la formation. Les Olympiques joueront à 11 attaquants et six défenseurs. Anthony Brodeur sera devant le filet samedi soir.

État des blessures

Le club a offert une mise à jour de l'état de santé de ses joueurs blessés vendredi. Le cas de Marc Beckstead semble de plus en plus troublant. Il devait originalement prendre quatre à cinq jours de congé, mais voilà qu'il a maintenant raté deux semaines. Il n'est pas du voyage en Abitibi.

«L'orthopédiste soupçonne quelque chose d'anormal dans son cas. Il est inquiet. D'autres tests devront être effectués», a signalé Groulx. Au départ, Beckstead souffrait de maux de dos et de hanche.

Blessés à la clavicule, Noah Zilbert et Jake Coughler reviendront au jeu en novembre. Zilbert en a encore pour 10-14 jours, alors que Coughler devrait jouer son premier match de la saison le 7 ou le 14 novembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer