Les Olympiques trébuchent

Les Olympiques ont fourni un bel effort vendredi... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Les Olympiques ont fourni un bel effort vendredi soir contre les Saguenéens de Chicoutimi.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'était une question de temps. Les Olympiques de Gatineau n'allaient pas continuer à gagner éternellement avec une formation réduite du tiers de ses effectifs.

Malgré un effort honnête vendredi soir, la troupe de Benoît Groulx s'est inclinée 5-2 face aux Saguenéens de Chicoutimi devant moins de 2000 spectateurs au centre Robert-Guertin. Il s'agit du deuxième échec des Olympiques (5-2-2) en temps réglementaire cette saison.

Le pointage final n'est cependant pas représentatif de l'allure de ce match excitant où les deux clubs ont monté la rondelle d'un bout à l'autre de la patinoire. C'était 2-2 jusqu'en deuxième période, en partie grâce aux prouesses d'Anthony Brodeur devant le filet. Les Saguenéens (4-4-0) ont pris une option sur la partie seulement dans la troisième période. Leur dernier but, celui d'Alexandre Leclerc, a été inscrit dans un filet désert.

Les visiteurs ont dominé la rencontre 33-30 au chapitre des tirs, mais c'est la troisième période qui a changé la donne alors que les Gatinois ont dirigé deux fois plus de tirs (12) que les visiteurs (6) sans toutefois pouvoir percer la muraille de Julio Billia, qui a résisté aux attaques répétées des Vaclav Karabacek, Yakov Trenine et Pascal Laberge.

Ce dernier s'est toutefois illustré en participant aux deux buts des siens. Il a fourni une passe sur le but d'Alexandre Landreville en première période et il a converti un cadeau de Louick Marcotte dans la deuxième période.

Groulx satisfait

L'entraîneur-chef Benoît Groulx était très satisfait de la sortie de son gardien Brodeur. Il a apprécié la contribution de ses défenseurs, mais il en voulait un peu à ses attaquants.

«J'ai trouvé que nous avons joué en périphérie. Certains ont tenté de tout faire seul. Ce n'est pas un bon mélange pour battre une équipe comme Chicoutimi. Ils ont joué un match solide. Ils étaient les premiers sur la rondelle. Il faut leur rendre hommage.»

Alexandre Ranger, Landon Schiller, Frédéric Allard et Nicolas Roy ont réussi à tromper la vigilance d'Anthony Brodeur chez les Saguenéens, qui ont perdu les services de leur meilleur joueur, Laurent Dauphin, en première période.

L'alignement des Olympiques comptait quatre joueurs rappelés hier. Parmi ceux-ci, Benoît Groulx avait tendu une perche à Tom Pajonkowski, fils de Frank, son ancien ailier en France. Le colosse de 6'4'' est un défenseur qui a été utilisé en attaque hier.

Un nouvel Ontarien a aussi été ajouté à l'alignement. Daniel DeSousa est un défenseur de 18 ans qui a disputé 83 matches dans la Ligue de l'Ontario avec les Bulls de Belleville et le Spirit de Saginaw.

L'an dernier, il avait inscrit 13 points en 43 parties. À 16 ans, il avait défendu les couleurs de l'Ontario au Défi mondial des moins de 17 ans où il avait récolté quatre points en cinq parties. Hier, le défenseur de 5'11'' a montré des qualités indéniables d'un défenseur offensif.

«Il a démontré de très belles choses. Il patine bien. Il passe bien la rondelle. Il joue avec calme et il a un physique respectable. C'est un droitier qui a joué avec Alexandre Carrier à gauche. Il a réussi son test 10 sur 10», a assuré Groulx.

En marquant son quatrième but de la saison pendant un avantage numérique en première période, Alexandre Landreville est devenu le deuxième meilleur franc-tireur des Olympiques derrière Louick Marcotte. Après neuf matches, le Gatinois de 17 ans a finalement reçu la confirmation qu'il ne retournerait plus avec l'Intrépide. Le choix de 13e ronde vaut son pesant d'or dans l'alignement de Benoît Groulx.

Bel avenir pour Landreville

«C'est un très bon choix au repêchage. La seule chose que je peux lui reprocher, c'est qu'il ne mesure pas six pieds! C'est un compétiteur, qui joue avec intelligence. Il est capable de rentrer au filet. Il a du sang-froid et il peut jouer dans plusieurs situations. Il a un bel avenir devant lui dans notre ligue.»

Les Olympiques profiteront d'un congé aujourd'hui avant de reprendre l'action demain après-midi. Le Drakkar de Baie-Comeau viendra compléter une séquence de trois matches en trois jours à Gatineau.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer