Marc-Olivier Brouillard s'amènerait à Gatineau

Marc-Olivier Brouillard, alors qu'il s'alignait avec les Voltigeurs... (La Tribune, Danny Allard)

Agrandir

Marc-Olivier Brouillard, alors qu'il s'alignait avec les Voltigeurs de Drummondville.

La Tribune, Danny Allard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(CHICOUTIMI) Le marché des transactions de la LHJMQ s'est ouvert vendredi pour une brève période, entre 8h et 9h. Le marché s'activera à nouveau samedi pendant la séance de sélection qui se tiendra au Centre Georges-Vézina de Chicoutimi.

Selon les hommes de hockey rencontrés par LeDroit jeudi, Benoît Groulx est un homme actif. Il a d'ailleurs discuté longuement avec Sylvain Couturier du Titan d'Acadie-Bathurst et Philippe Boucher de l'Océanic de Rimouski jeudi soir.

Mais l'entraîneur-chef et directeur général des Olympiques ne pensait pas «bouger» vendredi matin. Quand on lui a demandé s'il pouvait être cité là-dessus, il n'a pas répondu...

Il a dû se retenir parce que selon nos informations, Marc-Olivier Brouillard deviendra un Olympique samedi matin.

Âgé de 20 ans, il a inscrit 66 points en 60 parties avec Drummondville et Bathurst la saison dernière. Il viendrait combler un poste à l'aile droite du premier trio. Alex Soumakis serait impliqué dans cette transaction qui comprendrait également le 16e choix de la première ronde des Olympiques.

Adam Chapman ferait aussi partie de cette transaction avec un autre choix tardif. En plus de Brouillard, Gatineau obtiendrait le huitième choix de la première ronde. Ils sélectionneraient ainsi deux des huit meilleurs joueurs du repêchage.

Avec l'Océanic, on pourrait penser que les Olympiques se sont informés sur la disponibilité de Jasmin Boutet, jeune frère d'Étienne, mais selon le directeur général Philippe Boucher, il n'en était pas question.

Par ailleurs, le bruit court à Chicoutimi à l'effet que le gardien Robert Steeves ne sera pas de retour comme gardien de 20 ans la saison prochaine.

Les Olympiques auraient déjà trouvé une solution à ce problème, mais ils ne sont pas en mesure d'en parler dans l'immédiat. Aucune transaction de gardien n'est prévue vendredi.

Ailleurs dans la LHJMQ

Pendant ce temps, Marc-André Dumont, l'entraîneur-chef et directeur général des Screaming Eagles du Cap-Breton est un homme courtisé. Il détient le premier choix au repêchage et il a déjà affirmé qu'il sélectionnerait l'attaquant Nicolas Roy, des Forestiers d'Amos. Les Foreurs de Val-d'Or, qui détiennent trois choix de première ronde, tentent activement d'obtenir le choix des Eagles. «Ça va me prendre une offre qui va me jeter par terre pour échanger mon premier choix», a dit Dumont, toujours debout sur ses deux pieds.

Aussi, la LHJMQ continue de perdre des entraîneurs au profit de la LNH. Mario Duhamel, des Voltigeurs de Drummondville, a accepté de se joindre à l'équipe de Patrick Roy (Remparts) et André Tourigny (Huskies) avec l'Avalanche du Colorado. Il sera l'entraîneur responsable des vidéos. Duhamel n'a rien confirmé jeudi, mais les chaleureuses poignées de main en guise de félicitations de ses collègues ont quelque peu vendu la mèche...

Toutes nos nouvelles sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer