Yannick Dubé se porte mieux

Yannick Dubé a subi une embolie pulmonaire dans... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Yannick Dubé a subi une embolie pulmonaire dans la nuit de samedi à dimanche.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partager

Il a la chance d'être jeune et fringant et Yannick Dubé va s'en sortir. Sa santé prenait du mieux hier, mais il demeurait toujours aux soins intensifs de l'Hôpital de Hull après avoir subi une embolie pulmonaire dans la nuit de samedi à dimanche.

Au moins, l'attaquant de 20 ans des Olympiques a évité la catastrophe lorsqu'un caillot de sang s'est formé dans un poumon. Trois jours avant son hospitalisation, il se plaignait de raideurs à son mollet gauche. Il aurait pu être victime d'une phlébite dans une jambe. Un caillot de sang se serait formé dans un mollet pour ensuite voyager jusqu'à ses poumons et obstruer l'artère pulmonaire ou une de ses bronches.

Blessé du côté droit des côtes depuis deux semaines, Dubé s'est mis à souffrir du côté gauche en fin de semaine dernière, ce qui n'était pas normal. Les médecins des Olympiques lui ont fortement recommandé de se diriger à l'hôpital où l'embolie pulmonaire a été découverte.

Au cours des prochaines semaines, il sera confiné au repos complet alors que son sang sera clarifié afin de désintégrer le caillot de sang.

Les Olympiques n'émettront pas de commentaires sur la situation de Dubé avant sa sortie de l'hôpital. Dans le vestiaire hier, certains de ses coéquipiers demeuraient secoués.

«C'était complètement inattendu, lance l'autre co-capitaine, Taylor Burke. Yannick est un de nos leaders. Cette nouvelle a eu l'effet d'un choc pour nous. Nous sommes tous derrière lui et nous espérons que sa santé s'améliore rapidement.»

Rock Régimbald, 20 ans, était aussi sous le choc. «Nous sommes devant l'inconnu. Nous ne savons pas trop ce qui se passe, mais il va mieux et il est hors de danger.»

Régimbald assurait que l'incident ne serait pas une distraction pour l'équipe. «Au contraire, ça va peut-être nous motiver davantage.»

Les Olympiques ne jouent pas de chance avec les joueurs acquis par voie de transaction depuis un an. Dubé est le troisième joueur à éprouver des ennuis de santé majeurs peu de temps après son acquisition.

Robert Steeves (genou) n'a toujours pas disputé un match dans l'uniforme des Olympiques après avoir été acquis contre Raphaël Lafontaine l'été dernier. En janvier dernier, Olivier D'Aoust (épaule) n'avait disputé que sept matches à Gatineau après avoir été obtenu en retour d'un choix de troisième ronde.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer