Nishi remplacé rapidement

Michael Nishi a cédé deux fois sur quatre... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Michael Nishi a cédé deux fois sur quatre lancers, hier soir à Rimouski

Archives, LeDroit

Partager

Le Droit

Michael Nishi n'a pas fait long feu au colisée de Rimouski hier soir. Le gardien ontarien n'a effectué que deux arrêts sur quatre lancers. Après sept minutes de jeu, sa soirée de travail était terminée.

Éric Brassard a bien fait en relève, stoppant notamment trois joueurs de l'Océanic en échappée, mais les Olympiques de Gatineau ont quand même subi un troisième revers consécutif. Cette fois, ils se sont inclinés 5-3.

Après le faux départ de Michael Nishi, qui a cédé devant Maxime Gravel et Peter Trainor, l'Océanic (15-9-4) n'a jamais vraiment été inquiété. Francis Beauvillier a porté le compte à 3-0 pendant un avantage numérique en première période. Scott Oke et Jess Tanguy ont porté la marque à 5-0 en deuxième période.

Un réveil, mais trop tard

Les Olympiques (9-16-1) ont attendu la troisième période avant de montrer des dents. Tomas Hyka a marqué deux fois pendant que Taylor Burke a complété la marque contre le gardien Philippe Desrosiers. Deux des trois buts des Gatinois sont survenus pendant des avantages numériques doubles. La troupe de Benoît Groulx n'a pas été capable de marquer dans ses sept autres supériorités numériques.

«Michael a connu un début de match difficile. Nous l'avons remplacé. Quand tu perds 3-0 sur la route après une période, avec les effectifs que nous avons, c'est difficile de garder le moral et la concentration. Au moins, nous avons le mérite d'être revenus forts en troisième période», a expliqué l'entraîneur Benoît Groulx.

Plus de détails dans LeDroit du 28 novembre 2012 ou sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer