Les Olympiques remontés par les Wildcats

Le numéro 43 des Wildcats, James Melindy, sert... (Étienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Le numéro 43 des Wildcats, James Melindy, sert une mise en échec au numéro 71 des Olympiques, Tomas Hyka.

Étienne Ranger, LeDroit

Partager

Les Wildcats de Moncton et les Olympiques de Gatineau sont deux équipes qui se cherchent depuis le début de la saison dans la LHJMQ.

Les deux clubs ne jouent pas encore à la hauteur des attentes, mais les dépisteurs s'en balancent. Hier soir, au centre Robert-Guertin, ils étaient plus nombreux qu'à l'habitude pour assister aux prouesses d'Ivan Barbashev et de Martin Reway, les deux premiers choix européens de la LHJMQ au dernier repêchage de la Ligue canadienne de hockey.

Deux douzaines de recruteurs se sont enregistrés à la salle du Président avant le match. Les Maple Leafs de Toronto avaient même délégué deux recruteurs.

Si Reway est admissible en 2013, Barbashev devra attendre à 2014 en raison de sa date de naissance tardive. Le Russe de 6'?1" aura 17 ans au mois de décembre. Il avait été la toute première sélection du repêchage européen. Reway a été sélectionné au quatrième rang.

Au chapitre des points, le #44 des Olympiques a ajouté à son avance en ouvrant la marque en première période. Reway totalise maintenant 17 points contre huit pour Barbashev, blanchi hier, mais au pointage final, c'est l'équipe du Russe qui a eu le meilleur au compte de 5-2. Reway et Barbashev ont eu trois occasions de marquer chacun pendant le duel.

Après la défaite, Reway a admis qu'il savait très bien qui était Barbashev, mais il ignorait la présence d'autant de dépisteurs dans les gradins.

«C'est le premier choix européen. C'est un défi de jouer contre lui, mais j'essaie de ne pas y penser. C'est plaisant de savoir qu'ils sont plusieurs à venir nous voir jouer (dépisteurs), mais ça aussi, j'essaie de ne pas m'y attarder. Faire des points, c'est bon, mais si on ne gagne pas, ça annule tout. Je ne comprends pas pourquoi nous n'arrivons pas à gagner. Nous avons une bonne équipe. On travaille fort. Ça va nous prendre une petite séquence pour nous lancer», a indiqué celui qui parle de mieux en mieux l'anglais.

Plus de détails dans l'édition du Droit du 26 octobre 2012 ou sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer