Les Olympiques au bord du précipice

Samuel Courtemanche, au centre, a momentanément donné espoir... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Samuel Courtemanche, au centre, a momentanément donné espoir aux partisans gatinois en marquant un but, qui a aussitôt été refusé par l'arbitre.

Patrick Woodbury, LeDroit

Jean-François Plante
Le Droit

Ils ne sont pas morts, mais les Olympiques de Gatineau ne respirent pas fort.

Pour le match le plus important de la saison, Benoît Groulx a pris une décision controversée en confiant son filet au gardien Mathieu Bezeau, rappelé du junior AAA en fin de saison, mais l'audace de l'entraîneur-chef gatinois n'a pas produit les effets escomptés.

Xavier Ouellet a compté sur le premier tir de l'Armada Blainville-Boisbriand dans la première minute de jeu et Élie Bérubé a doublé cette avance d'un tir voilé de la ligne bleue pour réduire les 2279 croyants du centre Robert-Guertin au silence. Après huit minutes, les visiteurs menaient déjà 2-0 et François Lacerte, le vétéran qui avait travaillé dans 66 des 68 matches des Olympiques en saison régulière, a fait son entrée.

Le mal était fait. L'Armada a réussi à prendre une confortable avance de 3-0 dans la série grâce à une victoire de 8-5.

« Ce n'était pas une question de lancer la pierre à Lacerte. Au contraire de Bezeau, nous n'avons pas senti qu'il était confortable dans les deux premiers matches. C'est sûr que Bezeau n'a pas fait sa rentrée dans la même situation. C'était l'inconnu de la soirée et ça n'a pas rapporté. Je ne pense pas qu'il a été faible, mais la partie a commencé comme les autres. C'est-à-dire qu'elle est mal partie et c'est pour ça que nous avons ramené François. On voulait changer le momentum de la série, ça n'a pas fonctionné... »

À la défense de Groulx, Carey Price aurait pu défendre sa cage hier et les Olympiques n'auraient pas pu sortir gagnant de la première période. Pendant la séquence où Bezeau a travaillé, l'Armada avait l'air de jouer en avantage numérique alors que le jeu se déroulait pourtant à cinq contre cinq. À sa sortie, les visiteurs menaient 8-2 au chapitre des tirs aux buts.

Plus de détails dans LeDroit du 28 mars ou sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer