Les 67's s'inclinent dans un duel défensif

Le gardien des 67's, Leo Lazarev continue de connaître... (Patrick Woodbury, Archives Le Droit)

Agrandir

Le gardien des 67's, Leo Lazarev continue de connaître une série en dents de scie.

Patrick Woodbury, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

En première ronde des séries éliminatoires, les 67's d'Ottawa affrontent l'équipe qui possède la meilleure attaque dans la division Est de la LHOntario.

On constate toutefois que les Steelheads de Mississauga n'ont pas trop de mal à jouer dans des matches défensifs, serrés.

Mardi soir, devant une faible foule de 1676 spectateurs à l'aréna de la Place TD, les visiteurs ont remporté un de ces duels, 2-1.

Cette victoire leur permet, ironiquement, de prendre les devants 2-1 dans la série.

« Il nous faut juste gagner notre prochain match. Si nous gagnons notre prochain match, la série se transformera en deux de trois. Ils auront l'avantage de la glace, mais nous avons déjà joué trois parties cette saison à Mississauga. Leur building ne nous intimide pas », déclare l'entraîneur-chef d'Ottawa, Jeff Brown, bien tourné vers l'avenir.

Son équipe a encore une fois eu du mal à composer avec le gardien de but recrue des Steelheads. Jacob Ingham, choix de deuxième ronde lors du repêchage de 2016, a encore stoppé 22 rondelles.

Il joue si bien depuis le début de la série que son équipe ne s'ennuie pas du tout du vétéran blessé Matt Mancina.

Mauvais but

Son vis-à-vis d'Ottawa, Leo Lazarev, ne manque pas d'expérience. Il continue de connaître une série en dents de scie.

Personne ne lui reprochera d'avoir connu une mauvaise soirée de travail, dans ce match numéro trois. Il a été le gardien le plus occupé, faisant face à plus d'une trentaine de tirs.

Il a toutefois accordé un mauvais but, au mauvais moment. Ce but est devenu celui de la victoire.

Le « mauvais » but des Steelheads a été marqué par Jacob Cacagnette, un robuste joueur de soutien, en milieu de deuxième période. Ce but est, en fin de compte, celui qui a fait la différence dans ce match.

L'autre but des vainqueurs a été marqué par le dangereux Michael McLeod.

Celui des 67's a été inscrit par le défenseur à caractère offensif Noel Hoefenmayer.

« Content de marquer, mais déçu de ne pas avoir pu compléter le travail avec mes coéquipiers », a-t-il déclaré après la partie.

Le match numéro quatre de cette série sera joué jeudi soir.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer