Résultats surprenants pour des jeunes 67's

Le gardien des 76's, Leo Lazarev... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Le gardien des 76's, Leo Lazarev

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Contrairement aux Olympiques de Gatineau que tous voyaient occuper le premier tiers du classement de la LHJMQ, les 67's d'Ottawa étaient conscients du défi qui les attendait cette saison dans la Ligue de l'Ontario (LHO).

Plus jeune équipe du circuit Branch, les 67's ont maintenu une meilleure fiche que les Olympiques  en jouant pour ,500 (15-15-5) même si, soir après soir, ils envoient six défenseurs de 16 et 17 ans sur la patinoire.

« Nous avons de très bons attaquants et j'aime bien nos deux gardiens. C'est en défensive que ça se gâte parfois. J'ai hâte que nos défenseurs prennent de la maturité, mais de se retrouver avec une fiche de ,500 avec un club aussi jeune, c'est vraiment excitant », raconte l'entraîneur-chef et directeur général Jeff Brown.

Dans la LHO, les transactions peuvent être effectuées en tout temps jusqu'en janvier. À l'approche de la date limite, Brown voudrait bien greffer un vétéran à sa ligne bleue.

« Nous allons explorer toutes les possibilités. Nous ne ferons pas sauter la banque même si nous avons besoin d'un joueur d'expérience qui pourrait nous donner de grosses minutes et tuer des punitions. Je ne veux pas retarder le développement de nos jeunes. »

Une chose est sûre, le meilleur compteur du club, Artur Tyanulin, n'est pas sur le marché. « Il est trop important pour nous et il pourrait nous revenir à 20 ans », a dit Brown au sujet du 10e meilleur marqueur de la LHO.

Dans les estrades

Toute l'année, les 67's ont attendu les retours possibles de deux joueurs de 20 ans qui pourraient changer le visage de leur club, mais les clubs professionnels de Dante Salituro et Jake Middleton ont signifié à Brown qu'ils ne retourneraient pas dans le junior. Pourtant, les deux joueurs ont séché longuement dans les estrades cette année.

« C'est dommage. Nous sommes contents pour eux. Nous voulons développer des joueurs pour le niveau supérieur, mais c'est difficile de croire qu'ils apprennent beaucoup dans les estrades », a conclu celui qui pourrait reprendre sa place derrière le banc des 67's en janvier s'il peut régler ses problèmes de pression sanguine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer