Jeff Brown en congé

L'entraîneur des 67's, Jeff Brown... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

L'entraîneur des 67's, Jeff Brown

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Évoquant des raisons de santé, Jeff Brown a avisé ses supérieurs qu'il prenait congé de son poste d'entraîneur-chef des 67's d'Ottawa pendant une période indéterminée.

Dans l'intérim, il laissera son adjoint Mike Eastwood diriger l'action derrière le banc en plus de lui laisser le soin de superviser les entraînements du club. Brown continuera toutefois à exercer son travail de directeur général et fera notamment du recrutement dans les prochaines semaines.

La condition médicale de Brown lui aurait fait manquer quatre des six derniers matches des 67's. L'entraîneur-chef ne s'est pas entretenu avec les médias vendredi et l'équipe n'a pas voulu dévoiler de détails sur ses ennuis de santé.

«S'il conserve ses fonctions de directeur général et qu'il fait du recrutement, c'est que ce n'est rien de bien grave», a toutefois indiqué Graeme Ivory, directeur des relations avec médias de l'Ottawa Sports and Entertainement Group (OSEG).

Lien avec la bousculade?

Questionné à savoir si cette absence avait un lien avec l'incident du 30 septembre dernier où Brown avait bousculé un de ses joueurs pendant un match à Sarnia, Ivory a signalé que ce n'était pas le cas. Brown avait aussi regardé le match suivant à partir des gradins, mais cette fois, ce n'était pas en raison de problèmes de santé. «Il était seulement frustré par son équipe et souhaitait voir le match avec son oeil de directeur général.»

La famille du joueur bousculé s'était plainte à la direction des 67's et Brown avait dû s'excuser après l'incident, qui n'aurait pas été aussi banal que l'équipe en avait laissé croire. La Ligue de l'Ontario avait ouvert une enquête pour faire la lumière sur les événements. Vendredi, la ligue n'a pas répondu aux questions du Droit qui tentait de connaître les résultats de son enquête auprès des joueurs des 67's et des témoins.

Jeff Brown n'a pas fait le voyage à Niagara, où les 67's se sont inclinés 5-3 vendredi soir. Les IceDogs sont revenus de l'arrière en comptant leurs cinq buts dans la dernière période. Chase Cambpell, Noel Hoefenmayer et Jarred Steege ont compté dans cette première défaite en cinq matches des 67's (10-11-2).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer