Les 67's volent deux points à Kingston

Les prouesses de Leo Lazarev ont permis aux... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

Les prouesses de Leo Lazarev ont permis aux 67's de voler deux points à Kingston.

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Leo Lazarev a tenu le coup. Grâce à leur gardien, les 67's d'Ottawa ont réussi à voler deux points, vendredi soir, au Rogers K-Rock Centre de Kingston.

Le Russe de 19 ans a pu économiser ses énergies durant la première portion du match contre les Frontenacs. Dans une première période à sens unique, il n'a eu qu'à effectuer un seul arrêt.

L'équipe du directeur général Doug Gilmour n'avait pas dit son dernier mot. Dans les deux périodes qui ont suivi, elle s'est rachetée d'une belle façon, décochant 32 tirs en 40 minutes.

Le vétéran des Frontenacs Ted Nichol a été le premier à le déjouer au début du troisième tiers. Le jeune Jason Robertson a rendu les choses intéressantes, marquant un deuxième but en toute fin de match.

C'était trop peu, trop tard. Les 67's l'ont finalement emporté 3-2.

Sasha Chmelevski a été l'autre héros d'Ottawa dans la victoire. Le centre américain a inscrit deux des trois buts de son équipe.

Il traverse une excellente séquence. Il a marqué quatre buts à ses deux derniers matches. Il a surtout inscrit huit points à ses six derniers.

L'autre filet des vainqueurs a été marqué par Drake Rymsha.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer