Une gaffe de trop pour les 67's

Les efforts d'Austen Keating (9) n'auront pas permis... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Les efforts d'Austen Keating (9) n'auront pas permis de donner la victoire aux siens.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Il restait 42 secondes à écouler en troisième période, jeudi, quand les 67's d'Ottawa ont commis une gaffe de trop.

Cette gaffe a permis au prometteur ailier des Frontenacs de Kingston, Jason Robertson, d'inscrire un gros but. Ce but a fait la différence dans une victoire de 2-1 à l'aréna de la Place TD.

Dommage pour le gardien des 67's, Leo Lazarev. Il disputait un fort match. Dans son quatrième match de la saison, il aura malgré tout stoppé 33 rondelles.

Robertson a obtenu, à lui seul, sept lancers dans cette rencontre.

Sinon, dans un match serré, les unités spéciales des deux formations ont inscrit un but en début de troisième période.

Ben Evans a ouvert la marque durant une supériorité numérique des 67's. Il a fait dévier un tir de la pointe de Noel Hoefenmayer.

Linus Nyman, le jeune attaquant finlandais sélectionné par les Frontenacs au dernier repêchage européen de la Ligue canadienne de hockey, a nivelé la marque peu de temps après.

Les 67's auront la chance de venger cet échec très rapidement. Ils rendront visite à leurs rivaux dimanche, à Kingston.

D'ici là, ils rendront visite au Spirit de Saginaw, samedi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer