Les 67's ont les yeux tournés vers le repêchage

L'entraîneur des 67's, Jeff Brown, reconnaît qu'avec huit sélections... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

L'entraîneur des 67's, Jeff Brown, reconnaît qu'avec huit sélections dans les cinq premières rondes, son équipe aura une très belle organisation de regarnir leur banque d'espoirs.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Jeff Brown n'a pas trop eu le temps de s'arrêter pour disséquer l'élimination de son club de hockey en première ronde des séries éliminatoires.

C'est que le repêchage annuel de la LHOntario aura lieu samedi. Puisque les 67's d'Ottawa détiennent 15 choix lors de l'encan, l'entraîneur-chef et directeur général est déjà tourné vers l'avenir.

«Le repêchage, c'est l'affaire de notre directeur du recrutement. C'est Pat Higgins qui supervise toute l'opération. Il a fait un super boulot l'an dernier. Je dis tout ça sincèrement. Il poursuit son travail. Nous sommes là strictement pour l'épauler», dit-il.

Brown reconnaît néanmoins qu'avec huit sélections dans les cinq premières rondes, les 67's auront une très belle organisation de regarnir leur banque d'espoirs.

La priorité d'Ottawa n'est d'ailleurs pas un secret.

Lorsque son club s'est incliné devant les IceDogs du Niagara, trois défenseurs ont disputé leur dernier match dans le hockey junior. «Evan de Haan, Nevin Guy et Stepan Falkovsky faisaient tous les trois partie de notre top-4 défensif. Je ne peux donc pas le nier. Nous avons besoin de nouveaux défenseurs.»

Brown aimerait particulièrement mettre la main sur un joueur doué offensivement, qui serait capable de diriger l'attaque massive.

«Mais je ne peux pas faire les choses à moitié, et gaspiller un choix de repêchage sur un gars qui peut briller sur l'attaque massive tout en étant médiocre défensivement.»

Puisque la responsabilité de diriger le jeu de puissance pourrait être un peu trop lourde pour une recrue de 16 ou 17 ans, Brown pourrait bien trouver son homme lors du repêchage européen de la Ligue canadienne de hockey, plus tard cet été.

Brown se félicite toujours d'avoir échangé son capitaine Travis Konecny au Sting de Sarnia durant la saison.

Il demeure convaincu que le jeune centre Sasha Chmelevski, acquis dans cette transaction en plus des choix au repêchage, deviendra un joueur d'impact.

«Il a vraiment une belle façon de penser sur la patinoire. Il est un très habile fabricant de jeux qui rend tous ceux qui gravitent autour de lui meilleur. À 17 ans, il devrait être notre centre numéro un ou numéro deux la saison prochaine.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer