Les 67's se butent aux Colts

Les Colts de Barrie ont infligé une défaite...

Agrandir

Les Colts de Barrie ont infligé une défaite de 4-0 aux 67's d'Ottawa, hier à la Place TD.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les 67's d'Ottawa ont l'objectif avoué d'être dans la course au championnat de la LHOntario cette saison, mais avant de penser à gagner leur dernier match, ils vont devoir commencer par en gagner un premier.

À leur première sortie de la campagne, devant une bonne foule de 5693 amateurs à la Place TD, les hommes de Jeff Brown ont été blanchis pour un deuxième match de suite, cette fois 4-0 par les Colts de Barrie.

Choix de deuxième ronde des Devils du New Jersey l'été dernier, le gardien Mackenzie Blackwood a repoussé tous les 44 tirs des 67's, incluant un sur un lancer de punition de Jeremiah Addison en deuxième période.

Malgré une domination au chapitre des tirs au but (Barrie en a obtenu 32 vers le gardien des 67's Liam Herbst), l'entraîneur-chef des 67's Jeff Brown n'était pas fier de la performance des siens, qui lui rappelait trop bien leur début de campagne l'an dernier, alors qu'ils avaient subi quatre revers de suite d'entrée de jeu.

«Peu m'importe qu'on ait obtenu 40 lancers, nous ne pouvons pas jouer autour du périmètre du filet et espérer compter contre un gardien de ce calibre. Il faut être prêt à payer le prix pour marquer», a-t-il commencé.

Brown ne faisait que se réchauffer: «Nous avons les habiletés, mais vous ne gagnez pas avec ça. Vous gagnez avec du coeur, du caractère, du leadership. Nous n'avons pas d'identité présentement, on a une bande de gars qui se pensent meilleurs qu'ils le sont... Quand notre meilleur trio est un jeune de 16 ans, un gars qui n'est pas repêché et un autre avec qui personne ne veut jouer, ça en dit long. Notre jeu est indiscipliné et égoïste, beaucoup de jeux égoïstes et des joueurs qui font la moue parce qu'ils ne marquent pas. C'est très similaire à l'an passé, des joueurs égoïstes qui ne pensent qu'à eux-mêmes, j'aurais pensé que nos leaders auraient appris et qu'on ne reviendrait pas au même point», a-t-il ajouté.

Brown pouvait compter sur un alignement complet pour la première fois avec le retour du vétéran Dante Salituro du camp des Blue Jackets de Columbus, tandis que le capitaine Travis Konecny disputait un deuxième match après son retour de Philadelphie (revers de 7-0 vendredi).

Salituro n'était pas d'accord avec son entraîneur concernant l'égoïsme affiché par les joueurs des 67's en ce difficile début de saison, amorcé avec un revers de 5-4 à Peterborough jeudi dernier.

«Jeff dit parfois tout ce qui lui passe par la tête, alors que tout le monde a les nefs à fleur de peau. Parfois il y a des jeux égoïstes qui se produisent, mais personne ne l'est vraiment. Il va juste falloir qu'on se mette à jouer ensemble. C'est clair qu'on ne le fait pas actuellement et la tension dans la chambre est assez élevée. Il faut trouver nos repères d'ici à vendredi», a lancé Salituro.

Les 67's tenteront alors de secouer leur léthargie en recevant les Bulldogs de Hamilton pour la première fois depuis leur déménagement de Belleville.

Dans la victoire des Colts, Andrew Mangiapane a compté deux buts, le second dans un filet désert, alors que Cordell James, en double avantage numérique, et Kevin Labanc ont déjoué Herbst sur des retours.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer