Un plan pour reconquérir les partisans

Le gouverneur des 67's, Jeff Hunt (à droite), a... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Le gouverneur des 67's, Jeff Hunt (à droite), a annoncé la création du programme des Espoirs des 67's, une initiative grâce à laquelle tous les joueurs de hockey mineur de la région pourront assister gratuitement aux matches de l'équipe.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À ses débuts comme propriétaire des 67's d'Ottawa, Jeff Hunt était parvenu à remplir le Centre municipal à l'aide d'un plan de marketing agressif. Au début des années 2000, les 67's attiraient les meilleures foules de la Ligue canadienne avec une moyenne de 9000 spectateurs par match.

L'environnement a changé au fil des ans et l'assistance s'est effritée. Elle a diminué dramatiquement lors d'un passage obligé de deux saisons au Centre Canadian Tire pendant la revitalisation du parc Landsdowne. Quand les 67's sont revenus à la Place TD la saison dernière, la réponse des partisans a été timide. Aujourd'hui, Jeff Hunt tient à recréer l'ambiance qui existait dans l'amphithéâtre de la rue Bank il y a 15 ans.

Dans un ultime effort pour rétablir les habitudes chez sa clientèle visée, il a annoncé la création du programme des Espoirs des 67's, une initiative où tous les joueurs du hockey mineur des régions d'Ottawa et de Gatineau pourront assister gratuitement aux matches de l'équipe de la Ligue de l'Ontario. Aucune contrainte n'est attachée à ce programme audacieux. «Un parent peut venir seul avec 20 enfants s'il veut. Il pourrait déposer les enfants ici et aller voir un film. Ils entreront tous gratuitement. Le parent accompagnateur pourra avoir un billet à rabais», a imagé le gouverneur du club mercredi.

Tous les joueurs et joueuses de moins de 16 ans sont admissibles au programme inspiré du modèle instauré avec succès par le Fury d'Ottawa et ses Fury fanatiques au soccer.

«Il fallait poser un geste téméraire. Aujourd'hui, les gens sont bombardés par l'industrie du divertissement qui s'arrache leurs dollars-loisirs. La compétition est féroce. Un enfant met de l'ambiance comme cinq adultes. Nous voulons que les matches des 67's redeviennent accessibles aux familles», a expliqué Jeff Hunt.

Le tout pour le tout

L'an dernier, le club a essuyé plusieurs critiques en début de saison par rapport aux prix des billets ou le coût élevé du stationnement et des concessions. Les 67's ont corrigé le tir durant l'année. Les victoires ont ramené des gens en deuxième moitié de saison, mais pas assez au goût du gouverneur.

«Il fallait se démarquer. Le Rouge et Noir et le Fury partagent notre marché. Nous tentons le tout pour le tout avec ce programme d'un an. Nous évaluerons les résultats par la suite. Nous visons une augmentation progressive de nos assistances.»

Pour profiter du programme, il faut d'abord s'inscrire au www.67sprospects.com.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer