Un camp éclair d'abord, les Olympiques ensuite

Jeff Brown en est à sa deuxième saison... (Étienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Jeff Brown en est à sa deuxième saison derrière le banc des 67's d'Ottawa.

Étienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Trois semaines après l'ouverture de leur camp d'entraînement, les Olympiques de Gatineau ont eu le temps de disputer quatre matches hors-concours et d'identifier leur formation de 23 joueurs en vue de la saison 2015-16. Aujourd'hui, c'est au tour des 67's d'Ottawa d'ouvrir leur camp de sélection de l'autre côté de la rivière.

L'école commence bien plus tard en Ontario et la saison régulière aussi, mais l'entraîneur-chef Jeff Brown et ses joueurs n'auront pas de temps à perdre cette semaine. Dès vendredi, les 67's se frotteront aux Olympiques à la Place TD dans le cadre de leur premier match hors-concours.

«L'été a été trop long à mon goût. Nous espérons qu'il sera plus court l'an prochain! Nous avons déjà une bonne idée de notre prochaine équipe, mais nous voulons voir des surprises, sinon, ça va être décevant. Dans les trois premiers jours, nous regarderons surtout nos jeunes de 16 et 17 ans. Jeudi après-midi, j'aimerais réduire nos effectifs à 28 joueurs», a expliqué Brown, hier.

Quarante-et-un joueurs (23 attaquants, 12 défenseurs, 5 gardiens) se présenteront à Jeff Brown aujourd'hui. Dès 19h30, ils participeront à un match intra-équipe. Le même scénario sera reproduit à la Place TD demain (13h) et jeudi (10h). En attaque et devant les buts, les places se feront rares pour les recrues en raison du retour d'un grand nombre de vétérans. La lutte sera toutefois intéressante à la ligue bleue, là où plusieurs postes sont disponibles.

«Presque tous nos attaquants de la dernière saison sont de retour, mais nous avons perdu plusieurs défenseurs de 19 ans. Ce sera une belle occasion pour nos jeunes défenseurs de percer l'alignement. Devant le filet, nous sommes très solides avec les retours de Liam Herbst et Leo Lazarev sans compter qu'Olivier Lafrenière est un espoir de premier plan.»

Un beau problème

Repêché en troisième ronde en 2014, le gardien franco-ontarien pourrait forcer l'équipe à échanger un de ses vétérans. «C'est de la dynamite ce gardien-là. Notre décision la plus difficile à faire sera à cette position», a dit Brown en parlant de Lafrenière.

Pour une troisième saison consécutive, l'attaque des 67's sera menée par le duo de Travis Konecny et Dante Salituro. Jeremiah Addison devrait être un autre fer de lance avec Nathan Todd, mais ce dernier est âgé de 20 ans et Jeff Brown aura quatre joueurs de 20 ans à son camp: Sam Studnicka (A), Nevin Guy (D) et Calvin de Haan (D) sont les autres. Quelqu'un devra partir ou être échangé. «Notre deuxième plus grosse décision concernera nos joueurs de 20 ans», a souligné l'entraîneur-chef et directeur général.

L'équipe voudra également faire plus de place à Travis Barron, son premier choix de 2014 en plus d'intégrer Austen Keating, premier choix de 2015, à son alignement. Kody Clark, fils de Wendell Clark, et l'attaquant en puissance, Marcel Bérubé, seront des joueurs à surveiller qui pourraient causer des surprises au camp malgré leurs 16 ans.

À l'arrière, Jake Middleton sera le général de la défensive. Le choix européen, Stepan Falcovsky, un Biélorusse de 18 ans qui mesure 6'9» et qui pèse 231 livres, n'est pas encore à Ottawa. Il tente toujours d'obtenir son visa pour venir au Canada.

jfplante@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer