Les 67's mettent la hache dans leurs prix

Les dirigeants des 67's d'Ottawa ont saisi le message. L'équipe junior de la... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les dirigeants des 67's d'Ottawa ont saisi le message. L'équipe junior de la Ligue de l'Ontario a beau avoir retrouvé son aréna du parc Landsdowne après deux années d'exil forcé au Centre Canadian Tire, les spectateurs n'ont pas suivi.

Après 13 matches de la saison régulière à la Place TD, les 67's ont attiré une moyenne 2895 spectateurs par rencontre. On est loin des quelque 5000 à 7000 avant qu'ils délaissent leurs locaux en raison de rénovations majeures. La grogne s'est emparée des partisans qui ont absorbé une augmentation considérable du prix de leurs billets, du stationnement et des concessions alimentaires/rafraîchissement.

Avant de laisser la rue Bank en 2012, un partisan arrivait à obtenir un billet pour 15 à 18$ et il stationnait sa voiture pour 5$. Aujourd'hui, il en coûte jusqu'à 29$ pour un billet, 15$ pour garer sa voiture dans le stationnement sous-terrain sans compter qu'une bière format géant (473 ml) se vend 8,50$.

Les partisans ont fait connaître leur mécontentement via le réseau social Twitter depuis le début de la saison. Aujourd'hui, la direction des 67's assure les avoir entendus et elle s'engage formellement à résoudre les problèmes afin de regagner leur support.

Il sera désormais possible d'assister à un match pour 18$, stationner sa voiture pour 8$ en achetant son billet à l'avance. Une bière en fût de 12 onces pourra aussi être consommée pour 4,50$. Une gamme de produits à l'unité ou en trio sera également offerte à moins de 5$ aux concessions alimentaires à partir du mois de janvier.

Le propriétaire et président des 67's, Jeff Hunt, et des membres son équipe de gestion ont répondu aux critiques de leurs partisans par l'entremise d'une vidéo sur YouTube, hier. On peut voir les différents gestionnaires lire les courriels de bêtises des amateurs de hockey de la région. À la fin de la vidéo, ils promettent d'apporter des changements.

«Nous avons fait la promotion de notre retour à la maison pendant des mois, mais en réalité, c'est comme si nous apprenons à gérer un nouvel édifice. Nous sommes sensibles aux attentes des partisans. Nous en avons pris bonne note. Nous savons maintenant ce qu'ils veulent et ce qu'ils ne veulent pas.»

Jeff Hunt souligne que la forte majorité des plaintes étaient dirigées vers les prix élevés du stationnement sous-terrain. «C'est un stationnement qui sert les 67's, le Rouge et Noir, le Fury et tous les commerces du parc Lansdowne. À 3,25$ de la demi-heure, c'était un peu exagéré. Le prix sera réduit à 1,50$. Un partisan peut aussi obtenir un billet à l'avance pour un prix fixe de 8$. Nous avons aussi réalisé que le public était rendu à la limite de ce qu'il pouvait payer pour du divertissement. Nous allons donc mettre différents forfaits en vente pour réduire les coûts des familles.»

Jeff Hunt souligne qu'avant de quitter le Centre municipal, la majorité de ses détenteurs d'abonnements de saison provenaient de Gloucester, Orléans et Cumberland. Aujourd'hui, il a de la difficulté à les ramener. «Nous avions 4000 abonnements de saison il y a quelques années. Nous en avons beaucoup moins maintenant. Nous espérons que nos nouvelles mesures auront un impact à long terme.»

Les 67's vont mieux sur la patinoire cette saison. Ils espèrent que ces succès vont se traduire par une affluence aux guichets. «L'équipe joue mieux. Notre aréna a subi une cure de rajeunissement et nous avons réduit nos prix. On espère que ce sera suffisant pour ramener les gens chez nous», conclu Hunt.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer