Les Olympiques et les 67's pigent à nouveau en Russie

Marcel Patenaude, le d.g. des Olympiques de Gatineau,... (Patrick Woodbury, archives Le Droit)

Agrandir

Marcel Patenaude, le d.g. des Olympiques de Gatineau, est heureux de la sélection de l'ailier gauche Mikhail Shestopalov.

Patrick Woodbury, archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Olympiques de Gatineau et les 67's d'Ottawa ont tous deux continué à exploiter la filière russe mercredi lors du repêchage européen de la Ligue canadienne de hockey.

La formation gatinoise a cherché à combler le départ de Yakov Trenin pour les rangs professionnels en sélectionnant l'ailier gauche Mikhail Shestopalov avec le 26e choix de cet encan annuel, tandis que quelques rangs plus tôt, avec le 14e choix, le club ottavien a jeté son dévolu sur le défenseur Nikita Okhotyuk. Ils sont tous deux nés en l'an 2000, quoique ce dernier ne célébrera son 17e anniversaire qu'en décembre prochain.

« C'est un joueur que nous avions ciblé depuis un certain temps, un joueur qui veut se présenter ici, ce qui est important pour nous, a commenté le d.g. des Olympiques Marcel Patenaude au sujet de Shestopalov en entrevue avec Le Droit. Il est un attaquant avec des habiletés naturelles, un joueur de talent. Je ne veux pas trop mettre de pression sur lui et créer trop d'attentes auprès de nos partisans parce qu'il va avoir besoin d'une période d'adaptation, mais c'est un joueur de talent. »

Patenaude n'a vu son nouveau protégé à l'oeuvre que par l'entremise de vidéos, mais il arrive recommandé par le même agent de joueurs qui a envoyé Trenin et Vitalii Abramov à Gatineau.

Pour ce qui est des 67's, ils pensent qu'Okhotyuk va bien cadrer dans leur jeune défensive. Originaire de Chelyabinsk, il a joué pour la formation nationale russe des moins de 17 et moins de 18 ans lorsqu'il n'était pas avec son club, le Chelyabinsk Belye Medvedi.

« C'est un défenseur complet, qui effectue une très bonne première passe, a rapporté le nouvel entraîneur-chef des 67's, André Tourigny. Il a été le meilleur défenseur de l'équipe russe des moins de 17 ans au Défi mondial. Et à cause de sa date de naissance tardive, il ne sera éligible au repêchage qu'en 2019. »

Comme l'attaquant Artur Tyanulin retournera dans son pays à 20 ans, les 67's ont utilisé leur deuxième choix au repêchage européen pour obtenir les droits sur l'attaquant Oliver True, originaire de Rungsted, au Danemark. 

« Il est un ailier droit avec d'excellentes habiletés. Il a une saison de hockey professionnel au Danemark derrière la cravate, contre des joueurs plus vieux et plus forts. Son frère a joué pour les Thunderbirds de Seattle (champions de la LHOuest) en 2016-17 », a dit le d.g. des 67's Don Boyd. Son père a aussi joué chez les professionnels, notamment pour les Gulls de San Diego dans la défunte Ligue internationale.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer