Tout le monde est très fier de Chabot

Thomas Chabot a récolté quatre buts et six... (Archives, La Presse canadienne)

Agrandir

Thomas Chabot a récolté quatre buts et six passes en sept parties au Championnat mondial junior.

Archives, La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Thomas Chabot a eu la chance de montrer ce qu'il sait faire, l'automne dernier, lors de son passage à Ottawa.

Les joueurs qui l'ont côtoyé durant les mois de septembre et d'octobre ont quand même été supris, un peu, de le voir dominer de la sorte au Championnat mondial de hockey junior.

« Oui, je dois reconnaître qu'il m'a un peu surpris », dit Zack Smith.

« Je l'ai juste vu jouer un peu au camp d'entraînement. Je ne pouvais pas deviner qu'il serait capable de passer autant de minutes sur la patinoire. Il s'est vraiment bien comporté. Je ne l'avais jamais vraiment vu à l'oeuvre contre d'autres joueurs d'âge junior, mais je dois reconnaître qu'il a été très bon. Je dirais même qu'il a été le meilleur joueur d'Équipe Canada durant le tournoi. »

Chabot fut bien meilleur que ça, en fait. Les responsables du tournoi lui ont décerné deux honneurs individuels d'importance : celui de défenseur et de joueur par excellence de la compétition.

Il a fait tout ça sous l'oeil attentif du directeur général des Sénateurs. Pierre Dorion a passé quelques jours au Centre Bell.

Son futur entraineur, Guy Boucher, a regardé les moments forts de la compétition à la télévision.

« Nos espoirs en général ont bien paru durant le tournoi, dit-il. Chabot a été tout simplement excellent. Colin White a été un des leaders de l'équipe américaine. Nous pouvons être très fiers d'eux. Je ne sais pas trop quand ils seront prêts pour la LNH. Ce qui me semble certain, c'est que dans un avenir pas trop lointain, ils devraient avoir la chance de jouer avec nous », croit-il.

Boucher a passé les derniers jours « en famille ».

White malade

Pour Chabot, les hommages arrivaient vraiment de tous bords, tous côtés, vendredi. Même ses rivaux tenaient à le féliciter.

« Il a vraiment connu un tournoi à tout casser. Je suis très content pour lui et pour sa famille qui l'a soutenu dans cette aventure », a déclaré Colin White, en début d'après-midi, durant son bref passage sur les ondes de TSN 1200.

En tant que membre de l'équipe américaine, cet autre espoir de premier plan des Sénateurs flotte, lui aussi. À défaut de s'en tirer avec tous les honneurs individuels, il a quitté Montréal avec une médaille d'or autour du cou.

À la radio, on a pu apprendre que cette conquête lui a vraiment tout pris. Comme plusieurs de ses coéquipiers, il a été affaibli par un sale virus. White a confié qu'il n'a presque pas dormi dans la nuit qui a précédé la finale. Il était trop malade. Il était toujours fiévreux quand il a enfilé son uniforme pour aller affronter les Canadiens.

« Je suis allé me coucher immédiatement après la finale. J'étais vidé. Je n'avais même pas l'énergie d'aller célébrer », jure-t-il.

White est si malade qu'il pourrait rater un autre rendez-vous important. Ce week-end, ses coéquipiers de Boston College doivent disputer un match en plein air au mythique Fenway Park.

« Je ne veux rien promettre. Tout dépendra de la façon dont je me sens à mon arrivée à Boston. Je ne veux pas jouer et risquer de me rendre encore plus malade, ce qui pourrait hypothéquer le reste de ma saison. »

Chabot est sous contrat avec les Sénateurs. Il devrait logiquement faire le saut chez les pros l'automne prochain.

White pourrait l'imiter en signant son premier contrat prochainement

Mauvais souvenirs de McDavid

Connor McDavid... (Archives, Associated Press) - image 3.0

Agrandir

Connor McDavid

Archives, Associated Press

Les Sénateurs doivent concentrer toutes leurs énergies sur leur prochain match.

Les Capitals de Washington demeurent, après toutes ces années, une des puissances de l'Association Est. Il doit quand même y avoir un peu de fébrilité dans l'air à l'approche du match suivant.

L'héritier au trône du meilleur joueur de hockey au monde effectuera sa seule visite de la saison dans la capitale nationale. Connor McDavid n'avait certainement pas raté sa première impression, l'hiver dernier.

Le jeudi 4 février 2016, il avait préparé les deux buts de son ailier droit Jordan Eberle durant la première période. Craig Anderson avait pris le chemin des douches après ce deuxième but. Les Oilers n'avaient eu aucun mal à continuer de piétiner Andrew Hammond. Ils avaient finalement quitté le Centre Canadian Tire avec une solide victoire de 7-2. Un an plus tard, le jeune phénomène se bat pour le trophée Art-Ross avec les deux piliers des Penguins de Pittsburgh, Evgeni Malkin et Sidney Crosby.

« C'est sa vitesse qui lui permet de dominer. Il est si rapide que tout le monde a l'air lent autour de lui », a récemment expliqué le légendaire Scott Niedermayer à CBC.

La Soirée des Sénateurs déménage à Kanata

Depuis de nombreuses années, les Sénateurs avaient l'habitude de traverser un pont pour tenir leur Soirée Ferguslea au Casino du Lac-Leamy, à Hull. Cette année, ils vont rompre avec la tradition. Cet important événement mondain se tiendra pour la toute première fois au Centre Canadian Tire, le mardi 10 janvier prochain. Si le décor sera différent, la soirée devrait quand même ressembler à celles qui l'ont précédé. Près de 750 invités triés sur le volet devraient côtoyer les joueurs, les entraîneurs et les dirigeants de l'organisation. En cette année spéciale où les Sénateurs célèbrent leur 25e anniversaire, quelques anciens ont aussi été invités...

 Les Capitals sont déjà en ville. Ils ont obtenu congé d'entraînement, vendredi. Pour s'occuper durant la longue et froide journée de janvier, leurs entraîneurs avaient prévu une activité d'équipe. Ils ont donc passé l'après-midi au club de hockey Huntley, dans l'ouest de la ville... 

Alex Ovechkin s'approche de quelques plateaux importants. Il lui manque quatre points, par exemple, pour se joindre au club sélect des joueurs qui ont inscrit 1000 points dans la LNH. Il est aussi sur le point de devancer Maurice Richard au 29e rang des meilleurs buteurs de tous les temps.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer