La LHJMQ parfaite contre les Russes

Alex Dostie avec Nicolas Meloche, les deux représentants... (Vincent Éthier, LHJMQ Média)

Agrandir

Alex Dostie avec Nicolas Meloche, les deux représentants canadiens des Olympiques de Gatineau.

Vincent Éthier, LHJMQ Média

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les étoiles canadiennes du circuit Courteau peuvent dire «mission accomplie».

En allouant qu'un seul but pendant les deux matches de la Série CIBC Canada-Russie sur son territoire, la LHJMQ aura été la seule équipe de la Ligue canadienne de hockey à récolter quatre points en temps réglementaire cette année. 

Les étoiles de la LHJMQ ont signé un gain de 4-1 à Baie-Comeau jeudi soir. Deux jours plus tôt, à Chicoutimi, elles s'étaient imposées au compte de 4-0. Pour l'ensemble de la série, les formations des trois ligues canadiennes ont amassé 13 points contre cinq pour l'équipe russe.

Contrairement au premier match où il avait décoché 13 des 26 tirs du club sur la glace olympique de Chicoutimi, le trio d'Alex Dostie, Pierre-Luc Dubois et Julien Gauthier a été plus tranquille jeudi. Ce sont plutôt les représentants des Huskies de Rouyn-Noranda et un adolescent de 17 ans des Tigres de Victoriaville qui ont mené la charge offensive à Baie-Comeau.

Espoir de premier plan au prochain repêchage de la LNH, Maxime Comtois a inscrit deux filets, dont un pendant un désavantage numérique. Gabriel Fontaine et Jean-Christophe Beaudin, des Huskies, ont fourni les autres buts. Autre membre des Huskies, Alexandre Fortin a complété le match avec deux points tout comme Fontaine et l'ancien des Olympiques, Alexandre Alain.

Les Gatinois blanchis

Les quatre représentants des Olympiques de Gatineau ont été blanchis dans cette rencontre même si Dostie a évolué en avantage numérique. Pour sa part, Nicolas Meloche s'est vu confier moins de responsabilités que mardi. Même s'il effectuait un retour à Baie-Comeau, là où il a amorcé sa carrière avec le Drakkar, Meloche n'a pas touché aux unités spéciales. Il avait pourtant compté des buts à 17 et 18 ans dans cette série où il avait été employé pendant les avantages numériques.

Vitalli Abramov (sur la photo) et Yakov Trenin... (Vincent Éthier, LHJMQ Média) - image 2.0

Agrandir

Vitalli Abramov (sur la photo) et Yakov Trenin n'ont pas été en mesure de s'inscrire à la feuille de pointage.

Vincent Éthier, LHJMQ Média

S'il n'a pas pu se démarquer sur le plan offensif, Meloche pourra au moins se consoler en sachant qu'il a fait partie d'une brigade défensive efficace. Ce qui est ressorti dans cette série, c'est que les Russes ont eu très peu de chances de marquer. Assurément, les défenseurs de la LHJMQ ont été mis en valeur auprès des décideurs de Hockey Canada.

Espoir des Sénateurs d'Ottawa, Thomas Chabot, obtiendra assurément une autre invitation d'Équipe Canada junior cette année.

Dans le camp russe, Vitalii Abramov et Yakov Trenin n'ont pas réussi à noircir la feuille de pointage, mais au moins, ils n'ont jamais été sur la patinoire pour un but de l'équipe canadienne dans cette série.

Evan Fitzpatrick, n'a eu qu'à effectuer 19 arrêts pour signer la victoire devant la cage de la LHJMQ.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer