Quatre espoirs dans le carré d'as de la LHJMQ

Gabriel Gagné des Cataractes de Shawinigan affrontera un... (Archives, Le Nouvelliste)

Agrandir

Gabriel Gagné des Cataractes de Shawinigan affrontera un autre espoir des Sénateurs d'Ottawa, Thomas Chabot des Sea Dogs de Saint-Jean, en finale de la LHJMQ.

Archives, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La saison de golf est bien lancée pour les Sénateurs d'Ottawa, alors que leur capitaine Erik Karlsson a eu la chance de jouer une ronde au club Augusta National, site du Tournoi des Maîtres, plus tôt cette semaine.

Quelques-uns de leurs espoirs devront cependant attendre encore un bout de temps avant de s'élancer sur les allées et les verts, alors que cinq d'entre eux sont encore dans la course pour prendre part au prochain tournoi de la coupe Memorial, le mois prochain à Red Deer, en Alberta.

Il est d'ores et déjà assuré que la formation de la capitale aura deux représentants en finale de la LHJMQ alors que le défenseur Thomas Chabot et ses Sea Dogs de Saint-Jean ont remporté le septième match de leur série contre les Screaming Eagles du Cap-Breton 6-2 mardi soir pour mériter le droit de se frotter aux Cataractes de Shawinigan - alignant l'attaquant Gabriel Gagné - en demi-finale. Dans l'autre duel, Francis Perron et les Huskies de Rouyn-Noranda croiseront le fer avec les Wildcats de Moncton et Cody Donaghey, défenseur acquis dans l'échange de Dion Phaneuf.

Chabot, le premier choix des Sénateurs l'été dernier, vient d'être nommé le joueur par excellence de la dernière semaine dans la Ligue canadienne de hockey. Il connaît d'excellentes séries alors qu'il est le quatrième meilleur compteur du circuit Courteau avec ses 17 points, dont 2 buts, en 12 matches. Il a aussi un différentiel de plus-11, ce qui est un de moins que Gagné, deuxième choix au même repêchage (36e) qui produit à un rythme d'un point par match (12 en 11, dont 6 buts), avec les Cataractes.

Acquis de Victoriaville en décembre dernier, Gagné revient en force alors qu'il avait raté la première partie de la campagne quand un claquage subi au camp des recrues des Sénateurs s'est compliqué gravement, devenant une myosite ossifiante.

«Je ne connaissais pas ça et il n'y a pas grand monde qui connaît ça. C'est le genre de blessure que tu ne veux pas avoir. Je n'ai plus de séquelles, mais ça a été très long à m'en remettre. C'était douloureux alors qu'un claquage est une masse de sang qui se crée autour de ton muscle, mais dans mon cas, le sang est resté jammé là trop longtemps et ça s'est transformé en filament d'os autour de mon muscle», a-t-il raconté mercredi lorsque joint par LeDroit à Shawinigan.

L'imposant ailier droit de 6' 5'' et 190 livres est revenu au jeu au début novembre, mais il n'était pas totalement rétabli et il est retourné sur la touche pour un mois, revenant pour de bon deux semaines avant d'être échangé à Shawinigan. Il a eu de la difficulté à trouver sa vitesse de croisière, se contentant de 17 buts et 36 points en 42 parties, lui qui en avait récolté 35 et 59 en 67 matches à son année de repêchage.

«Ça m'a pris du temps à retrouver ma forme et ma confiance, mais là, c'est fait. J'ai compté de gros buts contre Sherbrooke (en première ronde), la confiance est revenue tranquillement. Je joue comme je suis capable», dit-il.

Gagné a bien hâte d'affronter Chabot, avec qui il a passé beaucoup de temps au camp d'entraînement et à celui de développement l'été dernier, alors que plus sa saison se prolonge, meilleures sont ses chances de convaincre les Sénateurs de lui consentir un premier contrat professionnel. «J'essaie de ne pas penser à ça, il faut que je joue et que je m'amuse. Je laisse ça à mes agents (Alain Roy et Marc Lavigne). Si tout va bien sur la glace, le reste va venir», dit-il.

En plus de Perron, qui a 14 points (3 buts) en seulement 7 parties vu qu'il a écopé d'une suspension de deux rencontres, et de Donaghey, qui a un but et quatre passes en 11 matches, Ottawa a un espoir qui est rendu en demi-finale dans la LHOuest avec les Wheat Kings de Brandon, le défenseur de 21 ans Macoy Erkamps. Auteur de deux buts et huit points avec un différentiel de plus-11 en 11 parties, le capitaine des W-Kings mènera son club dans une série contre les Rebels de Red Deer, le club-hôte de la coupe Memorial, qui s'amorce vendredi. Jamais repêché, il a été mis sous contrat comme joueur autonome le mois dernier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer