Donaghey, d'une équipe à l'autre

Cody Donaghey espère remporter les grands honneurs cette... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Cody Donaghey espère remporter les grands honneurs cette année avec les Wildcats. Acquis par les Sénateurs en même temps que Dion Phaneuf, il risque d'évoluer à Binghamton l'an prochain.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Moncton) Il n'a que 19 ans, mais Cody Donaghey a déjà fait partie de six organisations canadiennes depuis sa rentrée dans la LHJMQ, dont deux de la LNH.

Repêché en première ronde par les Huskies de Rouyn-Noranda en 2012, il a aussi porté les couleurs des Remparts de Québec, des Mooseheads d'Halifax et des Wildcats de Moncton.

Dans la LNH, il n'a jamais été repêché, mais les Maple Leafs de Toronto l'ont mis sous contrat après l'avoir invité à leur camp d'entraînement en 2014. Enfin, le 9 février dernier, le défenseur terre-neuvien est devenu célèbre bien malgré lui en faisant partie de la mégatransaction à neuf joueurs qui a amené le défenseur Dion Phaneuf à Ottawa.

«Ç'a été toute une surprise. Kyle Dubas, l'assistant directeur général à Toronto, m'a envoyé un message texte pour m'annoncer mon échange à Ottawa. Il m'a téléphoné plus tard sans trop entrer dans les détails. Je suis reconnaissant envers les Maple Leafs. Ils m'ont donné ma première chance et mon premier contrat de la LNH.»

Le défenseur de 1,85 m (6' 1") et 86 kg (190 livres) apprécie toutefois l'attention que lui accordent les Sénateurs depuis qu'ils ont acquis ses droits. «Randy Lee est souvent en contact avec moi. Les Sénateurs prennent soin de leurs espoirs. Le directeur du développement des joueurs, Shean Donovan, est venu me voir jouer à quelques reprises. C'est plaisant de mettre un visage sur le nom d'une personne dans l'organisation.»

Même s'il s'est promené d'une équipe à l'autre dans la LHJMQ, Cody Donaghey se trouve chanceux d'avoir souvent été à la bonne place au bon moment. «J'ai toujours été échangé à de bonnes équipes. Ça fait du bien d'être courtisé par de bons clubs. Maintenant, je suis reconnaissant d'être à Moncton. Les Mooseheads étaient en reconstruction cette année et ils m'ont permis d'avoir une dernière chance de gagner un championnat.»

Auteur de 37 points en 51 matches en saison régulière, Donaghey compte profiter de cette chance parce qu'une blessure l'a privé d'une participation au tournoi de la coupe Memorial avec les Remparts de Québec l'an dernier. «La vie est parfois étrange. Je me suis blessé le 10 décembre ici à Moncton quand on jouait contre les Wildcats. J'ai été opéré le 9 janvier. Les Maple Leafs se sont occupés de tout. J'étais près de revenir au jeu en mai, mais je n'ai pas pu. J'espère me reprendre avec les Wildcats.»

Comme il détient déjà un contrat de la LNH, Donaghey donne probablement ses derniers coups de patin dans la LHJMQ présentement. Il devrait se retrouver chez les Senators de Binghamton à 20 ans l'an prochain. Là-bas, il souhaite pouvoir conserver le style de jeu qui lui a permis d'avoir du succès dans la LHJMQ.

«Je suis un défenseur qui excelle dans les deux sens de la patinoire. J'ai du potentiel à l'offensive et des habiletés pour évoluer en avantage numérique. C'est ce que je fais ici et je pense pouvoir le faire au niveau supérieur.»

Et Dion Phaneuf? Lui a-t-il parlé?

«Non, pas encore, mais d'après ce que j'entends, il est bien content d'être à Ottawa lui aussi! Je le saluerai au prochain camp d'entraînement.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer