Jean-François Lavergne passe au hockey junior

Jean-François Lavergne ne fait pas une croix sur... (Patrick Woodbury, archives LeDroit)

Agrandir

Jean-François Lavergne ne fait pas une croix sur le Québec, mais il veut prouver qu'il peut diriger une équipe en anglais.

Patrick Woodbury, archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après huit saisons et demie dans la structure intégrée de l'Intrépide de Gatineau, Jean-François Lavergne fait le saut dans la Ligue centrale junior A du Canada.

Le Riponais de 33 ans a récemment délaissé son poste d'entraîneur-chef de l'Intrépide de l'Outaouais bantam AAA pour accepter un poste d'adjoint à Darcy Findlay chez les Raiders de Nepean.

«C'est un petit saut dans l'espoir d'en faire un plus grand éventuellement», raconte celui qui avait mené l'Intrépide au championnat des séries éliminatoires de la Ligue d'excellence du Québec ainsi qu'au championnat de la Coupe Dodge la saison dernière.

Parce qu'il aspire à faire carrière dans le hockey, Lavergne a jugé que le temps était venu d'ajouter des cordes à son arc. «Ce poste m'a été proposé par des contacts interposés. J'ai pensé que c'était une bonne occasion pour moi de commencer à travailler en anglais. C'est un aspect que je devais améliorer et ça va faire partie de mon quotidien maintenant.»

Fonctionnaire au gouvernement fédéral, Lavergne ne sera pas complètement dépaysé en travaillant dans la langue de Shakespeare chez les Raiders. «Je suis bilingue, mais là, tout ce que je ferai avec les Raiders va se passer en anglais. Les termes de hockey restent pas mal les mêmes dans les deux langues.»

Le passage au niveau junior A va également lui permettre de diriger de jeunes adultes de 16 à 20 ans. «Je l'avais déjà fait brièvement avec les Mustangs de Gatineau dans le junior B en 2006 quand Michel Tourangeau et moi avions pris la relève pour finir l'année, mais c'est ma première véritable expérience avec des joueurs de ce groupe d'âge. C'est assez intéressant. Il y a toujours des recruteurs de la NCAA ou des ligues universitaires canadiennes aux matches.»

Jean-François Lavergne a fait ses débuts dans la structure de l'Intrépide en 2007 alors qu'il avait dirigé une équipe pee-wee AA. Depuis, il a occupé plusieurs postes avec l'Intrépide dont celui d'entraîneur-chef de l'équipe midget espoir et d'entraîneur adjoint avec le midget AAA.

Il a aussi fait partie du programme d'excellence de Hockey Québec.

Il restera impliqué dans le programme sport/études de la polyvalente Nicolas-Gatineau où il travaillera avec son ancien groupe bantam AAA cinq après-midi par semaine. Il demeure aussi le conseiller technique du groupe pee-wee mineur dans la structure intégrée de l'Intrépide.

Yves Dagenais le remplacera à la barre de l'Intrépide bantam AAA. «Il était déjà mon adjoint. Il a beaucoup d'expérience. Il a longtemps dirigé des équipes bantam BB gagnantes. J'étais chanceux de l'avoir avec moi. La transition va se faire en douceur.»

En se joignant à une équipe de l'Ontario, Jean-François Lavergne assure qu'il se garde toutes les portes ouvertes. «Je suis prêt à tout pour progresser. Je ne fais pas une croix sur la Ligue midget AAA du Québec ou la LHJMQ.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer