Le Canada échappe son premier match

La troisième période du match face aux États-Unis... (Sean Kilpatrick, La Presse Canadienne)

Agrandir

La troisième période du match face aux États-Unis sera à oublier pour la formation canadienne.

Sean Kilpatrick, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
John Chidley-Hill
La Presse Canadienne
Helsinki, Finlande

Louis Belpedio et Auston Matthews ont touché la cible en fin de troisième période et les États-Unis ont battu le Canada 4-2, samedi, à l'occasion du premier match des deux pays au Championnat du monde de hockey junior.

Colin White et Zach Werenski ont aussi marqué pour les États-Unis (1-0), et Alex Nedeljkovic a été brillant avec 25 arrêts pour obtenir la victoire.

Matt Barzal et Dylan Strome ont riposté pour le Canada (0-1), qui entamait la défense de son titre. Mason McDonald a repoussé 21 tirs dans la cause perdante.

Le Canada a ouvert la marque à cinq minutes de la deuxième période. Julien Gauthier s'est illustré sur la séquence, d'abord en bloquant un tir pour obtenir une échappée partielle, puis en effectuant une passe précise vers Rourke Chartier. Après le tir de Chartier, Gauthier a chuté et terminé sa course contre la rampe, avant de revenir à la hauteur de la ligne des buts.

Gauthier, qui était toujours à genoux, a alors récupéré le disque et décoché une passe vers Barzal, qui s'amenait en attaque. Son tir des poignets vif dans la lucarne a procuré le premier filet du Canada dans ce tournoi.

Les Américains ont créé l'égalité 11 minutes plus tard, après que Sonny Milano et Christian Dvorak eurent mis la table pour le filet de White.

Une mauvaise pénalité pour obstruction sur le gardien décernée à John Quenneville a ensuite permis aux États-Unis de prendre les devants 2-1 à 7:22 du troisième tiers.

Werenski a fait vibrer les cordages en avantage numérique pour les Américains, avec des aides de Matthews et Matthew Tkachuk.

Strome a ramené les deux équipes à la case départ à 9:15, à la suite d'une pénalité pour coup de bâton octroyée à Werenski.

Les Américains ont répliqué six minutes plus tard, par l'entremise de la lame de bâton de Belpedio. Puis, moins d'une minute plus tard, Matthews a asséné le coup de grâce aux Canadiens.

Alex DeBrincat a écopé une pénalité majeure et une inconduite de partie pour avoir dardé le Canadien Travis Konecny tandis que le jeu était arrêté, alors qu'il restait 2:40 au premier vingt.

DeBrincat est l'un des plus beaux espoirs américains. Il a marqué 33 buts et récolté 23 mentions d'assistance cette saison avec les Otters d'Erie, dans la Ligue de hockey junior de l'Ontario (OHL).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer