Théodore et Brière intronisés au Temple de la LHJMQ

José Théodore et Daniel Brière, à l'époque où... (Archives LeDroit)

Agrandir

José Théodore et Daniel Brière, à l'époque où ils jouaient respectivement pour les Olympiques de Hull et les Voltigeurs de Drummondville.

Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Gatinois Daniel Brière et l'ex-Olympique José Théodore figurent au nombre des cinq personnalités qui seront intronisées au Temple de la renommée de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Ils y feront leur entrée le 6 avril prochain dans un hôtel de Montréal, en même temps que les anciens des Remparts et des Nordiques de Québec Réal Cloutier et Mario Marois, tandis que l'ancien entraîneur des Cataractes de Shawinigan et des Nordiques Ron Lapointe sera honoré à titre posthume, a annoncé la LHJMQ vendredi.

Brière a connu trois productives saisons avec les Voltigeurs de Drummondville après avoir été leur premier choix en 1994, à l'issue d'une saison où il avait mené l'Intrépide de Gatineau au championnat de la Ligue midget AAA du Québec avec sa récolte de 104 points en 44 parties. En 216 matches à Drummondville, incluant les séries, il a récolté 185 buts et 453 points, en plus d'aider le Canada à remporter la médaille d'or du Championnat mondial junior de 1997, amassant six points en sept parties.

Il a pris sa retraite cette année après 19 saisons dans les rangs professionnels, avec Phoenix, Buffalo, Philadelphie, Montréal et le Colorado dans la LNH. Auteur de 307 buts et 696 points en saison régulière, il s'est bâti une réputation de joueurs des grandes occasions en séries alors qu'il y a amassé 116 points en 124 parties, au 45e rang de tous les temps.

«C'est flatteur de recevoir cet appel, ça va être le fun d'être intronisé en même temps que des gens qui ont eu une grande influence sur le hockey junior au Québec. Je suis très touché de ça, d'autant plus que pour être honnête, je n'avais même pas pensé à cette possibilité. J'ai eu trois belles années à Drummondville et ça va permettre de ressasser de beaux souvenirs», a-t-il confié.

S'il a pris connaissance des exploits des Cloutier, Marois et Lapointe, Brière est particulièrement heureux de faire son entrée au Temple avec Théodore, qu'il a affronté à ses deux dernières saisons chez les juniors en plus de toute sa carrière dans la LNH. Les deux avaient failli être coéquipiers avec Équipe Canada junior en 1996, sauf que Brière avait été retranché au camp de sélection.

Théodore, un gardien marquant

Théodore avait amorcé sa carrière chez les juniors avec les Lynx de Saint-Jean avant d'être échangé aux Olympiques en octobre 1994.

Avec eux, le gardien a été nommé deux fois de suite sur la deuxième équipe d'étoiles, remportant le trophée Guy Lafleur de joueur le plus utile des séries quand les Olympiques ont remporté la coupe du Président en 1995. La saison suivante, il a signé 14 des 24 victoires de suite de l'équipe, la deuxième plus longue séquence du genre dans l'histoire du circuit Courteau après les 25 des Éperviers de Sorel de 1973-1974. Il a aussi remporté l'or du Championnat mondial junior cette saison-là, étant nommé le gardien par excellence du tournoi disputé à Boston et détient toujours le record du plus de mentions d'assistances pour un gardien avec 18 en carrière.

«C'est venu plus vite que je le pensais, je ne l'ai pas vu venir même si je suis ce qui se passe dans la LNH et la LHJMQ de près pour mon travail», racontait celui qui est maintenant analyste à TVA Sports.

«Ça me retrempe dans le bain de ce que j'ai accompli dans le junior et ce sont de beaux souvenirs, surtout de penser à tous ceux avec qui j'ai joué dans ces années-là. C'est une belle période de ma vie. Mon échange de Saint-Jean à Hull a été le point tournant qui a transformé ma carrière, ça m'a moulé en un gardien de but de niveau élite. C'était parti du bon pied avec un blanchissage à mon premier match à l'aréna Guertin, 5-0 contre Chicoutimi et Éric Fichaud», s'est-il remémoré.

Théodore a ensuite connu une excellente carrière dans la LNH avec Montréal, Colorado, Washington, Minnesota et la Floride, totalisant 248 victoires en 648 parties, avec une moyenne de buts alloués de 2,68 et un taux d'efficacité de ,909. Il a remporté le trophée Hart de joueur le plus utile à son équipe ainsi que le trophée Vézina de meilleur gardien lors de la saison 2001-2002, marquée notamment par le match du 2 janvier contre les Islanders de New York où il a marqué un but dans un filet désert en plus d'obtenir le jeu blanc.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer